ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

En 1975, un grand requin blanc terrorise la petite île d'Amity, sur la côte est des États-Unis. C'est l'histoire du film de Spielberg "Les Dents de la mer", et 45 ans après le dernier modèle du requin utilisé pour le film fait son entrée au musée.

C'est une des créations les plus célèbres de l'histoire du cinéma, et l'Academy of Motion Pictures y rend hommage en l'installant dans son nouveau musée à Los Angeles. En effet, des modèles créés pour Les Dents de la mer, le premier chef-d'oeuvre de Steven Spielberg sorti en 1975 et qui terrorise toujours autant les baigneurs du monde entier, seul restait à peu près en état un exemplaire. Pour le protéger et l'inscrire définitivement dans la légende, ce modèle a donc été précautionneusement transporté et installé dans le musée, qui ouvrira ses portes en avril 2021. Une vidéo (ci-dessous) montre les impressionnantes manoeuvres.

Les Dents de la mer : production infernale d'un film génial

Cela peut sembler étrange aujourd'hui, mais lors de sa production le film Les Dents de la mer était accompagnée d'une terrible réputation. À l'époque, Steven Spielberg est encore inexpérimenté. Il s'agit de son deuxième long-métrage, et personne ne donne cher de la peau de cette production à 12 millions de dollars. Les difficultés du tournage en mer sont importantes. Des dégâts sont causés au matériel de tournage et les acteurs sont fréquemment malades du mal de mer. Les équipes ne font pas confiance à Spielberg et transforment ironiquement le titre du film Jaws en "Flaws" ("Faiblesses" en VF).

Le fameux requin, nommé "Bruce" en référence à l'avocat du réalisateur, existera en tout en quatre modèles mécaniques, dont les trois premiers seront détruits ou  finiront au fond de l'océan. Créés par Robert A. Mattey, ces animatroniques en polyuréthane se montrent fragiles et leur fonctionnement laisse à désirer. Mais le dernier modèle construit pour Les Dents de la mer, longtemps laissé à l'abandon dans une décharge d'Hollywood, a finalement été restauré par des spécialistes, et fera donc son entrée au musée, dans lequel il sera le memorabilia le plus imposant, avec une longueur dépassant les 7 mètres

C'est un juste retour des choses, et un hommage rendu à un monument du cinéma qui ne vieillit pas. Si lors de sa production le film n'engageait personne à la confiance, les 12 millions de budget se sont transformés en 470,6 millions de dollars de recettes au box-office mondial ! Entre autres records, le fameux requin permet à Les Dents de la mer de devenir le premier film de l'histoire du cinéma à dépasser les 100 millions de dollars de recettes sur le seul sol américain. Il a ainsi  toute sa place au musée, en plus de celle qu'il occupe tous les étés dans la tête de ceux qui osent aller nager en mer...

 

Voir aussi

Le Tigre blanc : c'est quoi ce nouveau film Netflix ?

Le Tigre blanc : c'est quoi ce nouveau film Netflix ?

On se penche sur "Le Tigre blanc", le nouveau film de Ramin Bahrani. Une nouveauté Netflix et une adaptation du livre de l'auteur indien Aravind Adiga pour raconter une ascension sociale à la fois drôle et cruelle.