ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Les Gardiens de la Galaxie : Kevin Feige explique pourquoi il a engagé James Gunn

Les Gardiens de la Galaxie : Kevin Feige explique pourquoi il a engagé James Gunn

En 2014, Marvel Studios donne la direction de « Les Gardiens de la Galaxie » à James Gunn. Aujourd'hui, le grand patron Kevin Feige explique les raisons qui l'ont poussé à offrir les reines de ce film à ce cinéaste en particulier.

Les Gardiens de la Galaxie : une petite pépite

En 2014, Marvel Studios capitalise sur une équipe inédite : Les Gardiens de la Galaxie. Une team hétéroclite peu connue du grand public, et un pari risqué pour les producteurs. Pourtant, le film s'est avéré être une réussite totale. Un succès critique et qui a convaincu les spectateurs avec plus de 772 millions de dollars de recettes au box-office. Une réussite surprise qui doit évidemment beaucoup à James Gunn.

Kevin Feige explique pourquoi il a choisi James Gunn

Marvel Studios a fait le choix inattendu d'embaucher James Gunn comme scénariste et réalisateur. À cette époque, l'artiste s'était déjà illustré avec Tromeo and Juliet et surtout Super. Une décision inspirée de la part de Marvel Studios. Dans une récente interview avec Rotten Tomatoes, Kevin Feige a révélé le pitch unique de James Gunn pour le convaincre de l'embaucher :

J'ai adoré dire aux gens que nous allions faire ce film Les Gardiens de la Galaxie, avec un arbre géant et un raton laveur qui parle. Les gens disaient : « je ne sais pas de quoi vous parlez, vous êtes devenus fous ». Même James Gunn a eu cette réaction au début. Mais lorsqu'il est rentré chez lui, il a commencé à penser davantage à ces personnages, et il est tombé amoureux de cette idée de raton laveur parlant. Il s'est alors envolé pour la Caroline du Nord, où nous tournions Iron Man 3. Nous nous sommes assis avec lui. Il avait une vision incroyable. Il avait un plan et la couverture d'une image d'un walkman. Sans aucune explication je l'ai regardé et je me suis tout de suite dit que ça allait marcher. Nous voulions que Peter Quill ait une connexion avec la Terre d'une manière unique que les autres héros intergalactiques ne possèdent pas. Quand j'ai vu ce walkman, j'ai directement pensé : « Il va le faire à travers la musique », ce qui est génial. Et c'est ce qu'il a fait.

Le walkman était au cœur du long-métrage. C'est l'objet le plus précieux de Peter Quill, et un élément indissociable du film. Et le Awesome Mix Vol. 1 raisonne encore dans la tête des spectateurs. James Gunn a choisi d'orienter la bande sonore de son film autour de ce walkman. Une idée géniale qui avait pourtant rencontré quelques difficultés à l'époque de la production du film. L'ancien comité créatif de Marvel Studios était réticent face à ce concept, mais James Gunn a heureusement eu gain de cause.

 

Voir aussi

Les Sept de Chicago sur Netflix : découvrez les différences marquantes entre le film et le véritable procès

Les Sept de Chicago sur Netflix : découvrez les différences marquantes entre le film et le véritable procès

Le 16 octobre dernier, Netflix a mis en ligne le deuxième film d'Aaron Sorkin : « Les Sept de Chicago ». Le long-métrage retrace le procès qui a suivi les célèbres manifestations en marge de la convention démocrate de 1968. Ses organisateurs sont accusés de conspiration et d'incitation à la violence. Voici quelques différences entre le film et le véritable procès.