ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Les Minions : comment leur étrange langue a été créée ?

Les Minions : comment leur étrange langue a été créée ?

Échappés de "Moi, moche et méchant", les petits bonhommes jaunes ont eu droit à leur propre film avec "Les Minions". On a pu y entendre à nouveau leur étrange langage dont on vous explique l'origine de la création.

Les Minions : bras droits un peu gauches

En 2010 sort Moi, moche et méchant, un film d'animation que personne n'attend et qui va pourtant faire un carton dans le monde. Réalisé par Pierre Coffin et Chris Renaud, on y suit les aventures de Gru, super-méchant professionnel.

L'affreux personnage est piqué dans son égocentrisme quand un de ses collègues maléfiques vole la pyramide de Gyzeh ! S'il veut redevenir le meilleur dans son domaine, Gru va devoir faire mieux. Il décide alors de chiper rien de moins que la Lune ! Pour commettre son méfait, il est secondé par son associé le docteur Néfario et, surtout, par une armée de ses fidèles, les Minions. Ils sont jaunes, maladroits et, il faut bien le dire, un peu idiots. Résultat : ils sont irrésistibles !

A sa sortie, Moi, moche et méchant rapporte plus de $540 millions dans le monde et réunit plus de 3 millions de spectateurs en France. Une suite obligée débarque en 2013 et explose les chiffres du premier ! 970 millions de recettes, plus de 4,6 millions de personnes en salle dans l’hexagone, c'est un triomphe ! La suite logique aurait voulu qu'un troisième épisode suive, mais c'est pourtant une autre voie que vont suivre les producteurs avec un préquel consacré aux petits bonhommes qui aiment les bananes : Les Minions !

On y découvre les origines des créatures depuis la préhistoire jusqu'à nos jours. L'histoire se focalise sur trois spécimens de la troupe qui partent à la recherche d'un nouveau patron malfaisant. Ils vont rencontrer Scarlet Overkill, officiellement la première super-méchante de l'histoire.

Les Minions

Avec un budget de 75 millions, il en rapporte $1,115 milliard ! Un succès compréhensible, en tout cas bien plus que leur langage !

Je donne ma langue au choix

Les Minions parlent en effet ce qu'il est coutume d'appeler le minionese. Et on peut dire que l'on n'y comprend rien. Enfin, ce n'est pas tout à fait vrai, puisque, la plupart du temps, on ne comprend pas les mots, mais on en comprend tout de même le sens. Une sacrée prouesse pour ce langage étrange inventé de toute pièce par le réalisateur Pierre Coffin qui double lui-même les trois personnages principaux.

Les Minions

Il s'agit en fait d'un mélange de plusieurs langues existantes, avec un peu d'anglais, de français, d’espagnol, d’italien, de japonais et d’indonésien pour créer le dialecte si emblématique des personnages. Ce gentil ragout linguistique a donné naissance à de drôles d'expressions que l'on peut, si on le souhaite , utiliser au quotidien. Après tout, vous pouvez très bien remplacer "bonjour" par "bello", et "au revoir" par "poopaye". Un dictionnaire en ligne est même disponible sur lequel vous trouverez la plupart des expressions des Minions. Vous y apprendrez, par exemple, que "Yakitori !" signifie "Cours !". Vous pouvez donc traduire la fameuse expression "Cours, Forrest, cours !" par "Yakitori, Forrest, yakitori" ! C'est différent et ça donne également étrangement faim.

Si leur façon de parler est fichtrement singulière, leur apparence toute simple de gros Tic-Tac a failli, elle, être bien différente.

Au départ, les Minions avaient en effet le physique de Trolls super musclés. Et puis il a été décidé que ce serait plus intéressant de les éloigner d'une apparence humaine. Le plus important pour ces personnages, c'était leurs expressions. L'idée fut donc de les rendre les plus simples possible, tout en se focalisant sur les yeux et la bouche. La fièvre jaune qui a suivi la découverte des Minions par le public a donné raison à ce choix. Nous les retrouverons d’ailleurs l'année prochaine dans un nouveau long-métrage, Les Minions 2 : Il était une fois Gru. L'histoire nous révélera comment cette armée a rencontré son maître. On y apprendra sûrement aussi de nouveaux mots de minionese. Poopaye !

 

Voir aussi

Top Gun Maverick : aucun fond vert n'a été utilisé pour les scènes d'action

Top Gun Maverick : aucun fond vert n'a été utilisé pour les scènes d'action

Le comédien Miles Teller promet que « Top Gun : Maverick » sera comme le film original et, pour apporter des sensations maximales, sans aucun fond vert pour mettre en scène les séquences d'action.