ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Les pouvoirs de Spider-Man : ce qu'en pense la science

Tout n'est pas invraisemblable

Les pouvoirs de Spider-Man : ce qu'en pense la science

Depuis une bonne soixantaine d’années, les aventures de Spider-Man défilent sur nos écrans, que ce soit sur petit ou grand écran. Le Tisseur est bien connu pour ses pouvoirs surhumains. Toutefois, certains d'entre eux défient-ils vraiment la réalité scientifique ? Selon l’auteur Kevin Phelan, il semblerait que les choses soient un peu plus complexes que cela.

Spider-Man, Spider-Man !

Apparu pour la première fois chez Marvel en 1961, Spider-Man est l’un des super-héros les plus reconnaissables de l’univers des comics. Ses aventures ont d’ailleurs rapidement dépassé les cases de la BD puisqu’il a connu plusieurs adaptations télévisées, et surtout cinématographiques à partir des années 2000 (avec Spider-Man de Sam Raimi). Avec cinq films solo consacrés à lui rien que sur cette dernière décennie, l’Homme-Araignée est devenue une franchise très lucrative pour les producteurs. Ce n’est pas par hasard que Sony (qui détient les droits officiels du super-héros) et Disney/Marvel Studios (qui a fait en sorte qu’il intègre le MCU) se livrent une guerre froide sans merci pour faire de Spider-Man leur chose !

Pour rappel, Spider-Man est l’identité choisie par un être humain (Peter Parker, Miles Morales, etc.) après qu'il ait été mordu par une araignée radioactive. Depuis, il a développé des super-pouvoirs qui lui permettent d’acquérir une force, une vitesse et une agilité surhumaine. Par conséquent, il peut grimper aux murs, sauter à des distances démesurées et acquérir une sorte de sixième sens (appelé aussi « Spider sense ») qui lui permet de le prévenir de n’importe quel danger.

Les scientifiques s’intéressent aux capacités de Spider-Man

Surtout, Spiderman est un scientifique émérite qui a conçu lui-même son costume, et lui a donné plusieurs dispositifs afin de mieux lutter contre les criminels. Sa création la plus célèbre est bien évidemment le lance-toiles qui lui permet de projeter, à partir de ses poignets, des fils solides et collants.

Spiderman 2
Peter Parker (Toby Maguire) - Spider-Man 2 ©Sony

C’est sur cet aspect particulier que le rédacteur Kevin Phelan a voulu s’intéresser. Ainsi, dans son article paru sur Screenrant, il explique que ce genre de création n’est pas aussi incroyable qu'on pourrait le penser. En effet, pour étayer ses dires, il cite James Kakalios, professeur à l'École de physique et d'astronomie de l'Université du Minnesota, qui a rédigé un livre intitulé La Physique des Super-héros.

Dans cet ouvrage, l’écrivain explique notamment que la soie d’une araignée est si résistante qu’elle pourrait empêcher un avion de combat d'atterrir sur un porte-avions ! Bien évidemment, il faudrait pour cela une soie suffisamment proportionnée en largeur et en longueur que celle de l’appareil. Mais, en ce qui concerne sa solidité et sa résistance, il n’y a aucun doute selon lui.

Les pouvoirs monstrueux d'une simple araignée

Egalement, Phelan poursuit en indiquant que Spider-Man s’est servi de son lance-toiles pour des situations bien spécifiques comme la mise en place de boucliers, de barricades ou de parachutes. Là aussi, Kakalios explique que les araignées du monde réel sont aussi capables d’utiliser leurs toiles pour des situations autres que celles de rester suspendues aux murs.

Par conséquent, comme le dit l’article, une morsure d'araignée radioactive donnant à quelqu'un la possibilité de marcher sur les murs est fantaisiste, certes. Néanmoins, les dispositifs mis au point par Spider-Man ne sortent pas de nulle part, et ont été faits à partir d’études et de recherches scientifiques minutieusement détaillées sur les araignées.

 

Voir aussi

Call Me by Your Name sur Netflix : les dessous de la scène controversée de la pêche

Call Me by Your Name sur Netflix : les dessous de la scène controversée de la pêche

Le très beau "Call Me by Your Name" rejoint le catalogue de la plateforme au logo rouge, l'occasion pour nous de vous en dire plus sur les prémisses d'une scène clivante du long-métrage de Luca Guadagnino.