Accueil > News > Cinéma > L’Ile aux Chiens : Wes Anderson choisit un casting français 5 étoiles pour le doublage

L’Ile aux Chiens : Wes Anderson choisit un casting français 5 étoiles pour le doublage

Si le prochain film d’animation de Wes Anderson semble plus sombre que ses homologues en prise de vue réelle, il témoigne tout de même de l’univers onirique et singulier du réalisateur.

L’histoire se déroule dans un futur proche, au japon, dans la ville imaginaire de Megasaki où une épidémie canine fait rage, obligeant ainsi le maire de la ville à décréter l’exil de tous les chiens vers une île voisine. C’est sur cette île-décharge, désormais devenue l’île aux chiens, qu’Atari décide de se rendre afin de retrouver son fidèle compagnon, Spots. Là-bas, le jeune garçon se liera d’amitié avec une meute de cinq chiens qui l’aideront dans sa quête.

L’une des originalités de cette dystopie nippone réside dans le fait que les personnages humains s’expriment en Japonais, et les chiens, quant à eux, en anglais. Pour l’heure, il n’a pas été encore précisé si la version française du dessin animé adopterait cette particularité. L’unique information connue concernant le doublage est l’identité des acteurs qui interpréteront les personnages canins. Car si le casting Outre-Atlantique est prestigieux (Bill Murray, Bryan Cranston, Edward Norton, Jeff Goldblum, F. Murray Abraham, Liev Schreiber, Scarlett Johansson, Greta Gerwig…), la liste des comédiens français n’en n’est pas moins remarquable. Les cinq héros canins auront la voix de Vincent Lindon, Romain Duris, Yvan Attal, Hyppolyte Girardot, Matthieu Amalric et Louis Garrel. Quant au personnage de Nutmeg il échangera la voix de Scarlett Johansson pour celle de Léa Seydoux. Enfin, Isabelle Huppert prêtera sa voix au personnage de Nelson.

Il est intéressant de souligner que la France est le seul pays étranger pour lequel Wes Anderson a choisi lui-même ce casting. Il est vrai que le réalisateur de Moonrise Kingdom, a toujours eu une affection particulière pour la France (où il a vécu plusieurs années), qu’il est un grand admirateur du cinéma français (notamment de la Nouvelle Vague) et qu’il a travaillé à de nombreuses reprises avec ses professionnels du cinéma hexagonal. Pour L’île aux chiens, il poursuit d’ailleurs sa collaboration avec le compositeur français Alexandre Desplat. Une collaboration déjà largement remarquée puisqu’elle a lui a permis d’obtenir un Oscar en 2015 pour The Grand Budapest Hotel. L’association des deux hommes avait également fait ses preuves, il y a neuf ans, sur le premier film d’animation de Wes Anderson, Fantastic Mr Fox, nommé aux BAFTA Awards et aux Oscars en 2010 pour sa bande originale.

Wes Anderson n’en n’est pas à son premier coup d’essai dans le cinéma d’animation. En effet, même si la technique du stop-motion (animation à partir d’objets photographiés, marionnettes et de maquettes) était moins maîtrisée qu’aujourd’hui, Fantastic Mr Fox s’est toutefois révélée être un véritable succès, raflant trois prix et étant nommé à 13 reprises (dont deux aux Oscars, une aux Golden Globes et une aux Bafta Awards).

L’île aux chiens, très prometteur n’est évidemment pas passé inaperçu auprès de la critique et des festivals internationaux de cinéma. Wes Anderson s’est d’ailleurs vu confier l’honneur d’ouvrir la 68e Berlinale jeudi avec son film en stop-motion.

Clio Olivier (16 février 2018)

Voir aussi

Avatar 2 : de nouvelles créatures pourraient faire leur apparition

Des créatures marines issues d’une attraction Disney devraient intégrer la planète Pandora !

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis