ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Marvel n'exclut pas de sortir des films sur Disney+

Marvel n'exclut pas de sortir des films sur Disney+

Le comportement de Warner Bros. vis-à-vis de ses sorties cinéma en 2021 pourrait inspirer la concurrence. Marvel n'exclut pas de sortir des films de son univers étendu sur Disney+. Si rien n'est encore officiel ou décidé, l'option est envisagée en interne.

Le scandale Warner Bros.

Le positionnement de Warner Bros. pour l'année 2021 inquiète du monde à Hollywood. Pas que les réalisateurs dont les films sont concernés, mais aussi les observateurs et les exploitants qui sont en première ligne. Le studio a préparé le terrain en annonçant que Wonder Woman 1984 serait disponible aux Etats-Unis sur HBO Max en même temps que sa sortie au cinéma. Une stratégie qui permet de prendre de l'argent dans les salles et d'attirer des nouveaux abonnés sur sa plateforme. D'un point de vue purement commercial, elle se défend. Bien qu'elle dispose d'un sacré talon d'Achille avec la menace du téléchargement illégal. À moins d'un retournement de situation, les détenteurs d'un abonnement HBO Max pourront découvrir dans leur salon, sans aucune somme additionnelle, des films comme Matrix 4, The Suicide Squad ou encore Dune. Des productions calibrées pour les salles obscures.

Des films Marvel sur Disney ?

Chez Disney, on observe forcément ce qu'il se passe dans l'industrie. En coulisse, des tractations seraient en cours pour se préparer éventuellement à adopter une approche semblable. The Wrap rapporte que Marvel Studios commencerait à travailler sur une refonte des contrats de ses talents pour envisager une sortie des films sur Disney+. Avant de brandir les boucliers et crier au scandale, précisons que pour l'heure aucun long-métrage du MCU n'est prévu sur la plateforme. Pour bien comprendre ce qu'il se passe, les réalisateurs, acteurs, scénaristes et autres postes importants ont des bonus qui sont négociés en amont en fonction du succès au box-office. En cas d'un passage sur Disney+, la donne change considérablement sur ce versant. Si un film termine sur une plateforme, les talents ne peuvent plus aspirer à recevoir les sommes convenues. Pour éviter une improvisation de dernière minute, Disney et Marvel assurent leurs arrières en négociant des réajustements de ces bonus en cas de sortie en streaming.

Black Widow
Black Widow ©The Walt Disney Company

Mais peut-on vraiment penser que des films du MCU vont finir sur la plateforme ? Nous avions en tête un plan clair : les séries sur le petit écran et les propositions cinématographiques au cinéma. Ces dernières sont tellement à l'origines de succès financiers qu'on ne voit pas une seule seconde l'intérêt de les rétrograder sur Disney+. Mais on comprend que le studio réfléchisse à cette éventualité. Le début de sa phase 4 a subi des reports, entraînant une refonte du calendrier dans son ensemble. Black Widow reste attendu le 5 mai 2021 dans nos salles. En espérant que cette date pourra être tenue, car un autre report pourrait cette fois déboucher sur un envoi sur Disney+. Une décision qui serait lourde, car il impliquerait implicitement que certains films sont moins importants et peuvent supporter une diffusion ailleurs que dans les salles.

Disney, précurseur dans les sorties en streaming

La firme aux grandes oreilles a lancé cette pratique de la délocalisation de films sur le petit écran lors de la pandémie. Même sans cette crise, le geste aurait quand même été effectué, pour s'éviter quelques bides dans les salles. Un film catastrophique comme Artemis Fowl avait d'énormes chances de se retrouver sur Disney+ si les salles fonctionnaient normalement. C'est moins le cas de Mulan ou Soul (le prochain Pixar), qui sont a priori deux titres calibrés pour bien fonctionner lors de leur exploitation sur grand écran. Disney a voulu jouer la carte de la sécurité.

On peut estimer que les calculs sont bons en se basant sur les résultats de Tenet. Le film de Christopher Nolan, que tout le monde présentait comme le sauveur du cinéma après le premier confinement est considéré comme un échec commercial (200 millions de budget plus des frais promotionnels et liés au report, pour un box-office qui grimpe difficilement au-dessus des 350 millions de dollars). En face, Mulan a apporté satisfaction à Disney.

 

Voir aussi

Malignant : le film d'horreur de James Wan révèle sa première image

Malignant : le film d'horreur de James Wan révèle sa première image

« Malignant », le prochain film d'horreur de James Wan obtient une nouvelle date de sortie et dévoile sa première image officielle. Comme les autres productions de Warner Bros Studios, le long-métrage sortira simultanément en salles et sur HBO Max.