Marvel : retour sur les difficultés à produire Black Panther et Captain Marvel

Marvel : retour sur les difficultés à produire Black Panther et Captain Marvel

Aujourd'hui "Captain Marvel" et "Black Panther" sont des succès critiques et monétaires indiscutables, ayant montré la capacité de Marvel à s'éloigner des sentiers battus. Pourtant, Bob Iger, le directeur général de Disney, a rencontré des difficultés pour produire ces deux films Marvel.

Black Panther et Captain Marvel ont rapporté chacun plus de 1 milliard de dollars de recettes au box office mondial. Kevin Feige a prouvé que Marvel Studios pouvait repousser les limites de la différence. Bob Iger a sorti un mémoire, The Ride of a Lifetime, où il raconte son aventure chez Marvel Studios.

Quand un dirigeant Marvel n'était pas chaud pour Black Panther et Captain Marvel

La mise en chantier de certains projets n'a pas toujours été facile. Dans ses mémoires, Bob Iger replonge dans l'époque de la scission entre les studios Marvel et Marvel Entertainment, ce qui a permis davantage de liberté créative. Avant cette séparation, la production de Black Panther et Captain Marvel n'était pas envisageable.

Marvel : récit des difficultés pour produire Black Panther et Captain Marvel

Kevin Feige soutenait chaleureusement un film sur le Wakanda, mais apparemment l'un des dirigeants de Marvel Entertainment, Ike Perlmutter, a soulevé de nombreuses objections. Il affirmait à l'époque qu'un film porté par un casting d'acteurs noirs ne rapporterait pas assez au box office, en tout cas moins qu'avec des acteurs blancs, en se basant sur des études de marchés. Mais les films entièrement portés par un casting noir sont rares à Hollywood. Heureusement Bob Iger n'a pas lâché l'affaire comme il l'explique dans son bouquin, heureusement pour ces films.

Je suis dans le métier depuis assez longtemps pour entendre tous les vieux arguments. Et j'ai appris que ces arguments ne sont que vieux, en décalage avec l'époque. Nous avons appelé Ike et on lui a demandé de dire à son équipe d'arrêter de dresser des barrages.

Par la suite, Kevin Feige a encore gagné en contrôle créatif et a lancé la production des deux films Marvel en question. Une sage décision vu l'argent rapporté par les deux métrages, qui ont explosé le box-office. Encore une preuve que les spectateurs sont plus malins que les producteurs. En tout cas, cette réussite commerciale ouvre la voix à davantage de prises de risque pour les studios Marvel en matière de diversité avec un film centré sur Shang-Chi et la culture asiatique, un film au féminin avec Black Widow, et un dieu du tonnerre qui va devenir femme dans le prochain Thor.

 

Voir aussi

Wise Guys : Robert De Niro jouera deux parrains de la mafia pour le réalisateur de

Wise Guys : Robert De Niro jouera deux parrains de la mafia pour le réalisateur de "Rain Man"

Après "Sleepers" et "Des hommes d'influence", Robert De Niro s'apprête à retrouver Barry Levinson pour le film de gangsters "Wise Guys". Un projet écrit par Nicholas Pileggi dans lequel l'acteur incarnera deux figures emblématiques du crime organisé : Vito Genovese et Frank Costello.