ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

MGM : le mythique studio derrière James Bond est à vendre

MGM : le mythique studio derrière James Bond est à vendre

La Metro-Goldwyn-Mayer Inc., plus communément appelée la MGM, est en proie à des difficultés et se cherche un acquéreur. Le mythique studio, qui détient notamment la saga James Bond, est à vendre. Pour se l'offrir, il va falloir sortir un très gros chèque.

La MGM en bout de course

Le Wall Street Journal vient de lâcher une bombe en annonçant que la MGM était sur le marché. La firme fondée en 1924 par Marcus Loew compte beaucoup dans l'industrie du cinéma américain. L'annonce d'une mise en vente va forcément attirer l'attention d'investisseurs, surtout à cette époque où le streaming devient l'inévitable vecteur de diffusion. Encore faut-il avoir les finances pour se permettre un tel cadeau : 5,5 milliards de dollars. C'est à ce prix que le studio a évalué sa valeur, en prenant en compte ses actifs et les dettes qu'il se traîne depuis un moment. Parce que oui, la MGM est en proie à des difficultés financières depuis un moment. Cela fait des dizaines d'années que l'entreprise marche sur un fil, essayant de se maintenir à flot. Plusieurs repreneurs sont passés mais aucun n'a su remettre le paquebot à flot. Le studio a engagé Morgan Stanley et s'est rapproché de la société LionTree LLC pour se faire aider dans ce processus de vente.

Les 5,5 milliards de dollars restent bien inférieurs aux 71,3 milliards déboursés par Disney pour acquérir la Fox. L'enjeu n'est pas le même et nous sommes dans une situation différente. La Fox détenait non seulement des actifs de grande valeur (quelques personnages Marvel, Avatar, Alien, Les Simpson...) et aussi un paquet de filiales secondaires (National Geographic, les 30% de la chaîne Hulu qui permettent à Disney de devenir actionnaire majoritaire, FX...). La MGM a plusieurs branches qui ont été créées sous sa bannière principale mais nous sommes loin du cas que l'on prend en exemple.

De grands titres peuvent changer de propriétaires

Celui qui achètera le studio sera surtout attiré par les films et séries détenus. En tout, c'est pas moins de 4000 longs-métrages qui sont au compteur et environ 17 000 heures de programmes télévisuels. Outre ces chiffres, il faut comprendre ce qu'il se cache derrière. Et comment ne pas parler de James Bond ? Vous le savez, la MGM accompagne l'espion depuis ses débuts, en collaboration avec la société EON Productions. Cette franchise sera le produit d'appel pour trouver un repreneur. N'importe quel studio aimerait avoir sous son contrôle un personnage aussi fort, aussi identifié, aussi propice à cartonner dans les salles. Le prochain film, reporté plusieurs fois à cause de la pandémie, a coûté très cher à la MGM (entre 30 et 50 millions de dollars de pertes). En plus des droits de James Bond, la firme détient aussi les licences Rocky, The Hobbit, Poltergeist, la série The Handmaid's Tale, La Panthère Rose, Tomb Raider et se trouve derrière des titres comme A Star is Born ou Ben-Hur.

Creed 2
Creed 2 ©2018 Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc. and Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved. / Barry Wetcher

Quels acheteurs potentiels ?

L'acheteur s'offrira ainsi un beau catalogue de titres déjà sortis. Dans le cas où une plateforme de SVOD voudrait signer le chèque réclamé, c'est l'assurance d'enrichir son offre mais aussi de préparer l'avenir. Car on ne peut pas détenir James Bond ou Rocky et ne rien en faire. Vu l'état d'Hollywood actuellement, notre petit doigt nous dit que c'est effectivement une plateforme qui risque de s'intéresser à ce butin. Deux principaux candidats apparaissent comme une évidence : Netflix et Apple TV+. Le premier n'en a pas foncièrement besoin compte tenu qu'il est déjà installé sur le marché. Pour le second, en revanche, ça serait l'occasion d'accélérer son développement et de passer à la vitesse supérieure. Reste l'éventualité que Warner Bros. ou Disney s'intéressent au dossier, car ces deux géants ont pris le train du streaming en marche avec leur propre service, en plus de l'habituelle activité pour les salles obscures. Ce dossier va sûrement prendre énormément de temps pour se régler, compte tenu des enjeux et de la somme.

 

Voir aussi

Parasomnia Productions : un nouveau label de films de genre français voit le jour

Parasomnia Productions : un nouveau label de films de genre français voit le jour

Bonne nouvelle pour les amateurs de films de genre ! Un nouveau label vient de voir le jour en France : Parasomnia Productions. Et un appel à projets est lancé !