ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Michel Gondry est de retour à travers un clip hommage à Serge Gainsbourg

Sublime !

Michel Gondry est de retour à travers un clip hommage à Serge Gainsbourg

Le cinéaste Michel Gondry est de retour. Non pas avec un nouveau long-métrage, mais à travers un clip illustrant « La Chanson de Prévert » de Serge Gainsbourg. Un hommage au chanteur à l'occasion des 30 ans de sa mort.

Le retour de Michel Gondry

Ça fait maintenant plus de 30 ans que le cinéaste français Michel Gondry exerce son métier. Âgé de 57 ans, il est un touche à tout, qui a autant fait des films français que des films américains. Célèbre pour avoir mis en scène Eternal Sunshine of Spotless Mind, The Green Hornet ou encore L’Écume des jours, sa dernière production en date est la série Kidding avec Jim Carrey. Récemment, il a également mis en scène un court-métrage filmé à l'iPhone pour Apple intitulé Détour. Michel Gondry effectue aujourd'hui un retour sur le territoire français avec une nouvelle production : un clip. Une manière pour lui de boucler la boucle puisque le cinéaste a débuté sa carrière en réalisant des clips musicaux.

Come into My World
Come into My World ©Kylie Minogue / Michel Gondry

Dès le début des années 1980, Michel Gondry se lance dans ce type de réalisations, d'abord pour le compte de Oui Oui, son propre groupe dont il est le batteur. Face au succès de ses clips, il se fait rapidement remarquer par la scène musicale et devient l'un des clippeurs les plus demandés du marché. Sa collaboration avec Björk lui permet d'atteindre le succès et d'exploser dans le milieu. Grâce à ce tremplin, le réalisateur va ensuite travailler avec les plus grands et signer les clips de groupes comme The Rolling Stones (Like a Rolling Stone), IAM (Je danse le mia) ou encore Kylie Minogue (Come into My World). Aujourd'hui, Michel Gondry offre donc un retour aux sources en s'occupant du clip de La Chanson de Prévert.

Quand le cinéaste rencontre Serge Gainsbourg

A l'occasion des 30 ans de la mort de Serge Gainsbourg, Michel Gondry a mis en scène un superbe clip pour illustrer La Chanson de Prévert. Composé en 1960, ce morceau est inscrit dans l'album L’Étonnant Serge Gainsbourg, sorti l'année suivante. Le concept a été lancé il y a peu par Universal. Le studio organise un télescopage entre différents réalisateurs français et l’œuvre de Serge Gainsbourg. Le but est que ces metteurs en scène interprètent visuellement les chansons de Gainsbourg. Le clip de Michel Gondry est le premier à voir le jour.

La Chanson de Prévert
La Chanson de Prévert ©Universal Music

Comme d'habitude, l'univers poétique du réalisateur prend tout son sens ici. Michel Gondry utilise une animation en stop-motion qui avait déjà fait le succès de L’Écume des jours. Ce petit bijou de mélancolie met en scène une feuille morte qui voyage pendant trois minutes au gré du vent et des éléments. Le clip est visuellement superbe et fait preuve d'une grande poésie. Le tout est réalisé avec des ciseaux, des collages et des crayons. Michel Gondry coupe, assemble et photographie, pour un résultat qui a nécessité 10 heures de travail quotidiennes pendant trois semaines. Le réalisateur a su capter l'essence du chanteur pour offrir un clip à la hauteur de leurs talents respectifs.

Michel Gondry a en tout cas accepté cette proposition avec énormément de respect et d’humilité envers Serge Gainsbourg. Une proposition qu'il a aussi abordé avec une certaine pression comme il le racontait il y a peu au micro de BFMTV :

C'est un autre niveau. C'est un peu dur de dire ça par rapport à tous les artistes avec lesquels j'ai travaillé, mais il atteint un niveau quand même incroyable. Il n'y a pas énormément de mots, et chaque mot a un sens complexe tout en gardant une simplicité. C'est très noir, très triste, mais c'est tellement inspiré que ça inspire directement.

 

Voir aussi

Fast and Furious : Michelle Rodriguez a totalement modifié l'écriture de son personnage

Fast and Furious : Michelle Rodriguez a totalement modifié l'écriture de son personnage

La comédienne Michelle Rodriguez revient sur le tournage du premier « Fast and Furious ». Selon elle, sans son intervention, le personnage de Letty aurait ressemblé à autre chose.