ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Million Dollar Baby : retour sur la blessure d’Hilary Swank pendant son entraînement

L'abnégation d'une battante

Million Dollar Baby : retour sur la blessure d’Hilary Swank pendant son entraînement

Hilary Swank s’est transformée et a pu compter sur les conseils de légendes de la boxe pour les besoins de "Million Dollar Baby". Au cours de son entraînement intensif pour le film, la comédienne s’est blessée et a préféré ne pas tenir Clint Eastwood au courant…

Million Dollar Baby : Clint Eastwood au sommet

Auréolé tardivement du statut d'auteur, en partie grâce à Impitoyable en 1992, Clint Eastwood connaît une nouvelle consécration en 2005 avec Million Dollar Baby. Durant grosse dizaine d'années, le cinéaste enchaîne certains de ses longs-métrages les plus marquants, parmi lesquels Un monde parfait, Sur la route de Madison ou Mystic River. Pour Million Dollar Baby, il reste sur son incroyable lancée avec ce mélodrame basé sur le recueil de nouvelles La Brûlure des cordes signé F. X. Toole. Il s'agit du pseudonyme de Jerry Boyd. Cet entraîneur de boxe et soigneur est décédé peu de temps après avoir appris que son œuvre allait être adaptée.

Le noble art est la toile de fond du film, dans lequel Clint Eastwood prête ses traits à Frankie Dunn. Ce propriétaire d’un gymnase vit avec le regret de ne plus avoir aucun contact avec sa fille. Les échanges de l’entraîneur usé se limitent à des conversations faussement conflictuelles avec son prêtre et son vieil ami Scrap (Morgan Freeman), chargé de l’entretien de la salle.

Alors que son meilleur athlète Big Willie Little (Mike Colter) lui tourne le dos pour signer avec un autre manager, la vie de Frankie est bouleversée par l’arrivée de Maggie Fitzgerald (Hilary Swank) dans son gymnase. La trentaine passée, la jeune femme enchaîne les jobs précaires et n’a que la boxe à laquelle se rattacher. Consciente de ses limites, elle demande au vieil entraîneur de la prendre sous son aile. D’abord réticent, Frankie finit par accepter. Ensemble, ils atteignent des sommets qu’ils n’osaient plus rêver d’atteindre, jusqu’à ce qu’un drame vienne les faucher en pleine ascension.

Million Dollar Baby
Million Dollar Baby © Warner Bros. Pictures

Après Impitoyable, Million Dollar Baby permet à Clint Eastwood de décrocher deux nouveaux Oscars du Meilleur film et du Meilleur réalisateur. Hilary Swank et Morgan Freeman sont quant à eux récompensés pour leurs performances à la cérémonie. Ils forment ensemble un trio bouleversant qui refuse de rester dans les cordes malgré la douleur provoquée par les coups, la culpabilité et l’ombre de la mort qui plane sans cesse.

Une préparation rigoureuse

Tourné en seulement 37 jours, Million Dollar Baby résume à merveille le talent et le savoir-faire de Clint Eastwood et de certains de ses fidèles collaborateurs, dont le directeur de la photographie Tom Stern et le chef décorateur Henry Bumstead, pour aller à l’essentiel et frapper juste.

Pour son long-métrage, le cinéaste peut également compter sur la détermination et le professionnalisme d’Hilary Swank. La comédienne se prépare pendant trois mois de manière intensive. Elle peut notamment s'appuyer sur les conseils de Lucia Rijker. Cette quadruple championne du monde d’origine néerlandaise est alors qualifiée de "femme la plus dangereuse au monde" par la presse. Elle interprète d’ailleurs la redoutable "Ourse bleue" dans le film. L’actrice est aussi entraînée par le légendaire Hector Roca dans le non moins légendaire Gleason’s Gym de Broadway. Au total, elle prend neuf kilos de muscles pour être crédible dans le rôle de Maggie.

Million Dollar Baby
Million Dollar Baby © Warner Bros. Pictures

Hilary Swank dans la peau de son personnage

Selon IMDb, Hilary Swank contracte une infection à cause d’une ampoule au pied durant la préparation de Million Dollar Baby. Une hospitalisation de trois semaines lui est donc préconisée. Mais la comédienne refuse, préférant simplement s’absenter du tournage pendant une semaine afin de récupérer.

Elle choisit de ne pas prévenir Clint Eastwood et les autres producteurs, estimant que son personnage aurait gardé le silence dans une telle situation. Ce qui est effectivement très probable au vu de l’humilité et de l’abnégation dont la combattante fait preuve.

 

Voir aussi

Ant-Man sur TF1 : retour sur le film avorté d'Edgar Wright

Ant-Man sur TF1 : retour sur le film avorté d'Edgar Wright

Ant-Man est arrivé dans le MCU à la toute fin de la phase 2, après deux aventures des Avengers. Le film a été réalisé par Peyton Reed mais avant lui, un metteur en scène d'un autre calibre devait mener le projet : Edgar Wright. Retour sur son expérience avortée en cours de route.