Accueil > News > Cinéma > MINDHUNTER : regardez les vraies interviews des serial killers

MINDHUNTER : regardez les vraies interviews des serial killers

MINDHUNTER se déroule en 1977 et retrace le parcours de deux agents du FBI qui se lancent dans l’étude de sérial killers en réalisant des interviews desdits criminels. Indiewire a rassemblé plusieurs documentaires contenant ces fameuses interviews mais également celles des deux agents du FBI.

MINDHUNTER est disponible depuis le 13 octobre sur Netflix et on vous la recommande fortement. On y suit donc les agents Holden Ford (Jonathan Groff) et Bill Tench (Holt Mccallany) à la rencontre des plus célèbres serial killers américains du XXe s.

Indiewire a compilé différentes vidéos : documentaires, confessions, interviews de ces assassins et deux entretiens avec John E. Douglas – dont le livre Mind Hunter : Inside the FBI’s Elite Serial Crime Unit a inspiré la série de David Fincher – et Robert K. Ressler, anciens agents du FBI qui ont respectivement inspirés les rôles de Holden Ford et Bill Tench.

Attention Spoilers !

L’assassin mystère
Tout au long du visionnage de la première saison de MINDHUNTER nous nous demandions qui pouvait bien être ce serial killer – interprété par Sonny Valicenti – qui introduisait la plupart des épisodes. Il s’agit d’un homme visiblement prudent, réfléchi et très dangereux. L’épisode final nous a apporté quelques clarifications : il s’agit de Dennis Rader, plus connu sous le nom de « BTK » pour Bind Torture and Kill (soit « ligoter, torturer et tuer »), son modus operandi. Dennis Rader a tué dix personnes au Kansas, entre 1974 et 1991 mais n’a été arrêté par la police qu’en 2005. Sa confession complète, longue de 46 minutes, est absolument glaçante par le récit détaillé de ses crimes et surtout par l’absence totale d’émotion de la part du tueur BTK.

Edmund Kemper
« L’ogre de Santa Cruz » est le premier serial killer interviewé par Holden Ford dans la série. Kemper a assassiné ses grands-parents et sa mère dans les années 1960 avant d’enlever et tuer plusieurs femmes au début des années 1970. Il décapitait ses victimes et pratiquait la nécrophilie. Cameron Britton interprète Kemper dans la série.

Jerry Brudos
Entre 1968 et 1969 Jerry Brudos, « The Lust Killer », a tué quatre femmes dans l’Oregon. Il les a étranglées et a fracassé leur têtes. Il pratiquait également la nécrophilie sur les cadavres et, après avoir tué ses victimes, il mettait des talons hauts et se masturbait. Happy Anderson l’interprète dans la série.

Richard Speck
Dans MINDHUNTER Jack Erdie prête ses traits au serial killer. Richard Speck a torturé, violé et tué huit infirmières à Chicago en juillet 1966. Dans la vidéo on peut voir Richard Speck mené ce qui lui semble être la grande vie en prison, l’homme s’y sent tellement bien qu’il confesse « S’ils [les autorités] savaient combien je m’amuse… ils me libéreraient ».

Les agents du FBI John E. Douglas et Robert K. Ressler
Nos agents Ford (Jonathan Groff) et Tench (Holt Mccallany) sont inspirés de John E. Douglas et Robert K. Ressler. Ce dernier a rejoint le Behavorial Science Unit dit « BSU », acronyme avec lequel les fans de Esprits criminels sont familiarisés, dans les années 1970. Il a travaillé sur les affaires impliquant les tueurs en série John Joubert, le « cannibale de Milwaukee » Jeffrey Dahmer, et Ted Bundy, entre autres. Selon la légende c’est lui qui a trouvé le terme de « serial killer ».
John E. Douglas est sans doute plus médiatisé que son collègue, il fut l’un des premiers profilers du FBI et a inspiré de nombreux personnages de films, séries et romans : Jack Crawford (Scott Glenn) dans Le silence des Agneaux, Jason Gideon (Mandy Patinkin) dans Esprits Criminels, Will Graham dans Dragon Rouge de Thomas Harris et interprété par Hugh Dancy dans Hannibal.

Sur ce, on vous déconseille de visionner ces vidéos avant de manger ou de dormir…

Manon Godoc (20 octobre 2017)

Voir aussi

La Huitième Femme de Barbe Bleue : l’amour vache en Blu-ray

Exclusivement disponible en Blu-ray sur le territoire français, « La Huitième Femme de Barbe Bleu » a récemment débarqué en Blu-Ray. Cette comédie romantique signée Ernst Lubitsch a envahi les salles sombres en 1938, et symbolise le chant du cygne du partenariat entre le réalisateur et Paramount.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis