ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Mission Impossible 3 : pourquoi David Fincher a-t-il abandonné le film ?

Le résultat aurait été très différent

Mission Impossible 3 : pourquoi David Fincher a-t-il abandonné le film ?

Avant l’arrivée de J.J. Abrams aux commandes, "Mission: Impossible 3" est passé entre de nombreuses mains, dont celles de David Fincher. Auréolé du succès de "Panic Room" au début des années 2000, le cinéaste envisage une tournure violente pour la suite des aventures d’Ethan Hunt. Un projet qui ne verra jamais le jour…

Mission Impossible 3 : cette fois-ci c’est personnel

Ethan Hunt est un homme nouveau au début de Mission: Impossible 3. Après avoir parcouru le monde pour le débarrasser de ses plus grandes menaces, l’agent secret incarné par Tom Cruise coule des jours heureux avec Julia, infirmière interprétée par Michelle Monaghan. Mais lorsque sa plus brillante élève (Keri Russell) se retrouve kidnappée par le redoutable trafiquant Owen Davian (Philip Seymour Hoffman), l’espion reprend du service.

Commence alors une véritable traque entre le héros et son nouvel ennemi, de Berlin à Shanghai. Aidé par d’anciens compères comme Luther (Ving Rhames) et de nouveaux comme Benji (Simon Pegg), Ethan comprend qu’une taupe infiltrée dans l’IMF protège Davian, qui ne tarde pas à s’en prendre à Julia.

Sorti en 2006, Mission: Impossible 3 est le premier long-métrage signé J.J. Abrams, créateur des séries Alias et Lost : Les Disparus. Le film convoque l’un des méchants les plus sadiques de la franchise portée par Tom Cruise, et offre à Ethan Hunt une vie personnelle quasi inexistante jusqu’ici. Si elle reste majoritairement dans l’ombre, Julia occupe d’ailleurs une place importante dans l’évolution de l’agent secret, réapparaissant dans Mission: Impossible - Protocole Fantôme et surtout Mission: Impossible - Fallout.

Tom Cruise vs Sylvester Stallone ?

Le destin de l’espion habitué aux cascades de folie aurait pu connaître un destin bien différent. Attaché pendant un temps au projet, David Fincher assure au Guardian, au début des années 2000, avoir une idée puissante et violente pour les nouvelles aventures d’Ethan Hunt. Auréolé du succès de Panic Room, il promet que si Paramount Pictures lui permet de faire « la moitié de ce qu’il veut », le long-métrage tiendra ses promesses.

Mission: Impossible 3
Mission: Impossible 3 © Paramount Pictures

Selon le site IMDb, le réalisateur aurait même approché Sylvester Stallone pour incarner l’adversaire de Tom Cruise. D’après Den of Geek, l’agent secret aurait tenté d’enrayer une entreprise spécialisée dans le trafic de membres humains en Afrique du Sud dans cette version.

Le studio espère pouvoir sortir le film en 2004. Mais entre-temps, David Fincher s’engage à mettre en scène Les Seigneurs de Dogtown. Il abandonne le drame, finalement réalisé par Catherine Hardwicke et qu'il se contente de produire, ainsi que Mission: Impossible 3pour se concentrer sur Zodiac. Interrogé par MTV en 2008, le cinéaste évoque des différends créatifs pour expliquer son départ du blockbuster :

Je crois que le problème avec les troisièmes films d'une franchise, c'est que les gens qui les financent sont devenus des experts sur la façon dont il faut les faire et ce à quoi ils devraient ressembler. Quand on possède une franchise comme ça, on a envie de se passer des opinions des autres. Je ne suis pas le genre de personne à dire, "Regardons les deux précédents, OK je vois ce que vous voulez". Vous ne m'entendrez jamais dire, "D'accord, faisons ce qui est le plus simple pour vous".

Une production chaotique

Avant que Tom Cruise n’enrôle J.J. Abrams pour la réalisation, impressionné par la série Alias, Mission: Impossible 3 passe entre de nombreuses mains, dont celles de plusieurs réalisateurs. David Fincher n’est pas le seul à avoir tourné le dos au film. C’est également le cas de Joe Carnahan, qui avait séduit la star de la franchise avec son polar Narc.

Mission: Impossible 3
Ethan Hunt (Tom Cruise) - Mission: Impossible 3 © Paramount Pictures

Ce dernier se retrouve embarqué dans le projet en février 2003 et se lance dans la rédaction d'un script avec Dan Gilroy (Night Call, L’Affaire Roman J.). Souhaitant livrer une version "punk rock" de Mission: Impossible rendant hommage aux thrillers américains paranoïaques des années 70, Joe Carnahan connaît lui aussi de profonds désaccords avec le studio, ce qui sera à nouveau le cas à l'avenir, notamment sur le troisième opus de la saga Bad Boys.

En renonçant à son tour, le réalisateur est persuadé que sa carrière à Hollywood est terminée. Un an plus tard, il revient en force avec Mi$e à prix. Quant à J.J. Abrams, il confirme son appétence pour les grosses machines en s’attaquant par la suite à Star Trek, puis Star Wars.

 

Voir aussi

Independence Day Resurgence sur TF1 : pourquoi Will Smith n'est pas dans le film ?

Independence Day Resurgence sur TF1 : pourquoi Will Smith n'est pas dans le film ?

À la sortie de "Independence Day : Resurgence", les spectateurs ont eu une drôle de surprise : Will Smith n'y était pas présent. L'acteur a expliqué pourquoi.