Mission Impossible - Protocole Fantôme : avez-vous remarqué la référence ultime à Pixar ?

La signature de Brad Bird

Mission Impossible - Protocole Fantôme : avez-vous remarqué la référence ultime à Pixar ?

En 2011, Brad Bird présente son très réussi et étonnant "Mission Impossible : Protocole Fantôme". Le quatrième opus de la célèbre saga portée par Tom Cruise tranche avec le précédent film réalisé par J.J. Abrams, et fait plusieurs fois référence à l'univers dont vient Brad Bird : les films Pixar.

Mission Impossible : Protocole Fantôme, l'ovni de la franchise

Dans la franchise M:I, Mission Impossible : Protocole Fantôme, quatrième opus sorti en 2011, occupe une place à part. En effet, après Mission Impossible 3 et son ton très dramatique - avec un terrifiant Philip Seymour Hoffman -, Mission Impossible : Protocole Fantôme propose une légèreté bienvenue, de l'humour, et des innovations visuelles qui ravissent le public.

Il est, à l'époque, le chapitre de la franchise portée par Tom Cruise qui connaît le plus grand succès au box-office avec 694 millions de dollars de recettes mondiales.

Mission Impossible : Protocole Fantôme
Mission Impossible : Protocole Fantôme ©Paramount Pictures

Par ailleurs, il est le dernier film de la franchise avant l'ère de Christopher McQuarrie à la réalisation. Après Brian De Palma, John Woo et J.J. Abrams, c'est en effet Brad Bird, spécialiste de l'animation, qui se trouve aux commandes de Mission Impossible : Protocole Fantôme. Après lui, la franchise se développe avec une identité visuelle et un ton de récit parfaitement homogènes sous la direction de McQuarrie, rapidement devenu un des collaborateurs les plus proches de Tom Cruise, producteur en chef de la franchise. Et comme ses prédécesseurs, Brad Bird intègre ainsi à son film M:I son style et ses idées.

"A113", la signature des réalisateurs Pixar

Brad Bird réalise avec Mission Impossible : Protocole Fantôme son premier film en prises de vues réelles. Avant ça, il s'est distingué comme un des plus grands réalisateurs des studios Pixar, avec Les Indestructibles en 2004 et Ratatouille en 2007. Il y reviendra en 2018 avec Les Indestructibles 2 en 2018. Et comme tout animateur-réalisateur Pixar, il a intégré dans son son film M:I le fameux easter egg "A113", un code qu'on retrouve dans quasiment tous les films Pixar, ainsi que dans quelques autres films en prises de vues réelles, comme The Truman Show, Avengers et Hunger Games : L'Embrasement.

Ce code correspond au numéro de la salle de classe du California Institute of the Arts utilisée par les étudiants en graphisme et animation. Une salle par laquelle sont passés notamment John Lasseter, Tim Burton, Michael Peraza et donc Brad Bird. Un clin d'oeil et un hommage, qui se trouve à quatre reprises dans Mission Impossible : Protocole Fantôme. Une première fois lorsqu'on aperçoit la bague modifiée de l'agent Hanaway, où est gravé le code A113. Une deuxième fois lorsqu'Ethan Hunt donne son code d'extraction (Alpha 1-1-3). Ensuite sur une plaque d'immatriculation d'une voiture garée devant le Kremlin, et enfin pour les secondes restantes lorsque l'ogive nucléaire est désactivée (1,13 secondes)

A113 Mission Impossible : Protocole fantôme
Mission Impossible : Protocole fantôme ©Paramount Pictures

Ces références à l'univers d'origine de Brad Bird participent à l'aspect quelque peu décalé de Mission : Impossible. À côté de celles-ci, il y a aussi la volonté du réalisateur de revenir à du pur espionnage tout en désarmant le recours aux gadgets. En effet, Brad Bird a souhaité qu'aucun gadget du film ne fonctionne, apportant ainsi autant de suspense que d'humour à Mission Impossible : Protocole Fantôme.

 

Voir aussi

C'est quoi Les Gardiens de la Galaxie : Joyeuses Fêtes, le nouveau Marvel Studios Special Presentation ?

C'est quoi Les Gardiens de la Galaxie : Joyeuses Fêtes, le nouveau Marvel Studios Special Presentation ?

Après les deux premiers volets de la saga « Les Gardiens de la Galaxie », le cinéaste James Gunn est de retour derrière la caméra pour mettre en scène un épisode de la licence un peu spécial : « Les Gardiens de la Galaxie : Joyeuses Fêtes ». Focus sur ce deuxième Marvel Studios Special Presentation, disponible sur Disney+.