ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Mission Impossible Protocole Fantôme : comment Christopher McQuarrie a relancé la saga

Mission Impossible Protocole Fantôme : comment Christopher McQuarrie a relancé la saga

En 2011, sort le quatrième opus de la célèbre saga d'espionnage "Mission Impossible". Un énorme succès critique et commercial, qui a relancé la franchise. Avant tout grâce à un homme : Christopher McQuarrie.

Une star et une franchise en grande difficulté

En 1996, la Paramount décide d'adapter au cinéma la célèbre série d'espionnage sortie dans les années 70 : Mission Impossible. Portée par l'acteur Tom Cruise, la saga s'inspire des codes originels de la série tout en réactualisant la franchise dans son époque. Par conséquent, la recette va rapidement fonctionner avec deux premiers opus qui vont connaître le succès en 1996 et en 2000. Néanmoins, en 2006, la saga va avoir son premier coup de grippe avec la sortie de Mission Impossible 3, réalisé par J.J Abrams. En effet, celui qui a succédé à Brian De Palma et John Woo (réalisateurs respectifs du 1 et du 2), a obtenu un score commercial inférieur aux deux premiers volets - tout de même quasiment 400 millions de dollars au box-office mondial.

Dans le même temps, son acteur principal accumule les incidents personnels. En effet, Tom Cruise est très impliqué dans l'Eglise de scientologie, une croyance jugée comme controversée aux Etats-Unis. Ses multiples interventions en faveur de cette pratique vont donc pousser la Paramount à mettre fin à son contrat en 2006, quelques mois après la sortie du troisième volet. Toutefois, il fera son retour dans la franchise en 2011 pour les besoins de Mission Impossible : Protocole Fantôme.

Pour rappel, ce quatrième volet voit l'agence Mission Impossible être discréditée, après un attentat sur le Kremlin. Ethan Hunt et son équipe vont alors tout tenter pour être blanchis.

Le scénariste d'Usual Suspects en renforts

Il faut savoir que même si Tom Cruise revenait aux commandes de ce nouvel opus, il n'était plus vraiment en odeur de sainteté dans la franchise. Par ailleurs, Jeremy Renner avait été engagé pour être la nouvelle tête d'affiche de la franchise après ce quatrième opus. En effet, une fin avait été initialement prévue pour Ethan Hunt. Ce dernier devait tirer sa révérence et devenir ministre. Cela sonnait comme le chant du cygne, pour un acteur qui, à ce moment-là, enchaînait les échecs critiques et commerciaux (Lions et Agneaux, Walkyrie, Night and Day...). Toutefois, c'était sans compter sur la présence de Christopher McQuarrie au scénario de ce Protocole Fantome.

En effet, le scénariste oscarisé pour Usual Suspects en 1993, débarque en plein milieu du tournage pour rafistoler complètement le script initial comme il le révélait en 2018. McQuarrie avait déjà collaboré avec Tom Cruise, à l'occasion de Walkyrie qu'il produisait. Par conséquent, il redonne plus d'importance au personnage d'Ethan Hunt, au détriment de celui de l'agent Brandt (tenu par Jeremy Jenner, possible successeur de Cruise). Surtout, il supprime la scène finale qui voyait le boss de l'agence IMF prendre sa retraite. Au final, ces multiples changements vont porter leurs fruits puisque le film réalisé par Brad Bird explose les compteurs du box-office, ramenant sur le devant de la scène Tom Cruise. Par la même, la franchise va subir une nouvelle direction, dont on connaît le succès actuellement.

Depuis lors, c'est l'amour fou entre l'acteur et le scénariste. Ce dernier est non seulement devenu le réalisateur de tous les opus suivants, mais il a également lancé une nouvelle franchise avec Jack Reacher, avec la star de Top Gun en tête d'affiche.

 

Voir aussi

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

En 1975, un grand requin blanc terrorise la petite île d'Amity, sur la côte est des États-Unis. C'est l'histoire du film de Spielberg "Les Dents de la mer", et 45 ans après le dernier modèle du requin utilisé pour le film fait son entrée au musée.