ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Moi César, 10 ans 1/2, 1m30 : que sont devenus les jeunes acteurs ?

Des carrières en cours, et une tragédie…

Moi César, 10 ans 1/2, 1m30 : que sont devenus les jeunes acteurs ?

"Moi César, 10 ans 1/2, 1m39" de Richard Berry a fait éclore le jeune Jules Sitruk dans son premier rôle principal. Il partageait l'affiche avec Joséphine Berry et Mabô Kouyaté. Que sont devenus ces trois acteurs depuis cette époque ?

Une comédie à hauteur d'enfant

Moi César, 10 ans 1/2, 1m39 est l'exemple de la comédie populaire à la française qui peut rassembler les petits et les plus grands. Pour sa seconde réalisation, sortie en 2003, Richard Berry s'attarde sur l'âge particulier qui se situe juste avant l'adolescence. Une petite période de transition, au sortir de l'enfance, où l'innocence commence à se confronter à des questions complexes. Comme la découverte de l'amour, par exemple, ou la compréhension du monde des adultes.

Le scénario suit le jeune César (Jules Sitruk), un petit Parisien plutôt timide qui préfère réfléchir plutôt que fanfaronner. En secret, il développe des sentiments pour Sarah (Joséphine Berry), l'une des ses camarades. Considérée comme la plus belle fille de l'établissement, elle ne manque pas de prétendants. Pas de chance pour César, son meilleur ami Morgan (Mabô Kouyaté) aimerait aussi ravir le coeur de la belle. Le jeune héros va embarquer les deux autres dans une aventure entre la France et la Grande-Bretagne, pour retrouver un père qu'il n'a jamais connu. Ce périple dans lequel ils vont s'impliquer ensemble va leur faire découvrir énormément sur la vie.

Si les trois acteurs principaux brillent dans Moi César, 10 ans 1/2, 1m39, on se demande aujourd'hui ce qu'ils sont devenus depuis le temps.

Jules Sitruk

Avant de tourner dans Moi César, 10 ans 1/2, 1m39, Jules Sitruk s'est aussi illustré aux côtés de Gérard Jugnot dans Monsieur Batignol. Deux rôles qui lui valent d'être bien identifié par le public français. S'il profite dans les années 2000 de sa popularité (on le verra aussi dans Vipère au poing), il n'a jamais pu se forger une carrière de star sur le long terme. Son envie de cinéma est pourtant réelle quand on regarde son CV. Détenteur de quelques apparitions sur grand écran, il a notamment figuré au casting de Marie Madeleine ou Mon père est femme de ménagePar ailleurs, il s'est aussi signalé comme doubleur et a même fait ses premiers pas derrière la caméra avec le court-métrage Windows et le clip Feel de Matou. À 30 ans, il lui reste encore le temps de trouver d'autres projets intéressants si l'envie de revenir sur le devant de la scène se fait sentir.

Jules Sitruk
Jules Sitruk // Instagram

Joséphine Berry

Comme son nom le laisse entendre, elle est la fille Richard Berry. C'est auprès de lui qu'elle a pu s'offrir plusieurs apparitions au cinéma. Après Moi César, 10 ans 1/2, 1m39, elle se signale dans les réalisations suivantes de son père mais uniquement dans des rôles secondaires. Elle a également tourné pour Karine Silla dans Un baiser papillon et s'est illustrée dans la saison 9 de Clem. Toujours comme actrice, elle a fait un détour par le théâtre. On a pu la voir jouer sur les planches dans Le Cercle des Illusionnistes d’Alexis Michalik. Plus surprenant, elle s'est lancée dans l'aventure Les apprentis vignerons de Bordeaux. Une expérience qui fait collaborer des stars avec des professionnels de la région bordelaise pour créer leur propre cuvée. Vous pouvez la suivre sur Instagram, où elle montre régulièrement sa vie et est suivie par quasiment 30 000 abonnés.

Joséphine Berry
Joséphine Berry // Instagram

Mabô Kouyaté

Personne ne connaissait Mabô Kouyaté avant son rôle dans Moi César, 10 ans 1/2, 1m39. Le garçon était voué à se tourner vers le cinéma, étant fils de l'acteur Sotigui Kouyaté et de la metteuse en scène et actrice Esther Siraba Kouyaté-Marty. L'occasion d'accomplir sa destinée est venue assez jeune et aurait pu marquer le début d'une belle trajectoire. Il continua à tourner dans des petits rôles au cinéma (Tour de France) et à la télévision (Engrenages), tout en jouant aussi sur les planches. C'est ensuite vers une autre passion, la musique, qu'il va s'exprimer sous le pseudo MABO GBRZ. Son ascension va être stoppée subitement, à 29 ans, quand il est retrouvé mort le 4 avril 2019. Plusieurs de ses proches ont partagé qu'un profond malaise le tourmentait depuis la disparition de ses parents, son père s'étant éteint en 2010 et sa mère en 2018.

 

Voir aussi

Black Panther 2 : les fans lancent une pétition pour l'après-Chadwick Boseman

Black Panther 2 : les fans lancent une pétition pour l'après-Chadwick Boseman

La disparition prématurée de Chadwick Boseman en 2020 a attristé les fans de Marvel. Alors que "Black Panther 2" reste l'un des projets du studio, comment envisager la suite sans sa tête d'affiche ? Une pétition vient d'émerger pour que T'Challa reste dans le MCU.