ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Mon beau-père et moi a 20 ans : découvrez des anecdotes de tournage de la comédie avec Ben Stiller

Mon beau-père et moi a 20 ans : découvrez des anecdotes de tournage de la comédie avec Ben Stiller

Le duo Robert De Niro/Ben Stiller fait des étincelles dans "Mon beau-père et moi". Pour les 20 ans du film, on vous dévoile quelques secrets de tournages.

Mon beau-père et moi : duo irrésistible

Mon beau-père et moi est une comédie de Jay Roach sortie en 2000. Elle repose sur un principe assez simple : et si le père de votre fiancée était Robert De Niro ? C'est donc la mission compliquée de Greg Focker (Furniquet en VF), joué par Ben Stiller, un infirmier de Chicago qui souhaite demander sa nouvelle petite amie Pam (Teri Polo), avec qui il est en couple depuis 10 mois, en mariage. Pour cela, il doit demander sa main à son père, Jack (Robert De Niro), un homme à la fausse amabilité mais réellement paranoïaque et méfiant. Sa belle-mère, Dina (Blythe Danner), elle, n'est que sourire et gentillesse. Il rencontre également le membre de la famille le plus vénéré par Jack : le chat La Guigne (Jinxy en VO).

Mon beau-père et moi
Mon beau-père et moi ©Dreamworks

Greg, monsieur Catastrophe en puissance, va tout faire pour se faire aimer de son beau-père, mais ses tentatives maladroites vont avoir tout simplement l'effet inverse. Le film est un concentré de fous rires qui marche admirablement grâce au duo Stiller/De Niro tout à fait adapté à la situation.

Remake déguisé

Le scénario de Mon beau-père et moi s'inspire d'un long-métrage de 1992, Meet the parents, écrit par Mary Ruth Clarke et Greg Glienna qui en signe également la mise en scène. Lorsque les droits on été achetés pour en faire un remake, la paire a été réembauchée, épaulée de Jim Herzfeld et John Hamburg. La version originale, bien que reposant sur le même ressort comique du duo aspirant/beau-père, était bien plus trash puisqu'un chien y était noyé et que Jack y poursuivait Greg avec un fusil à pompe !

La patte De Niro...

Apparaître dans Mon beau-père et moi faisait partie de l'envie de Robert De Niro, à l'époque, de jouer dans plus de comédies. Il sortait d'un premier succès avec Mafia Blues et souhaitait retenter sa chance. Il a même amené plusieurs idées au scénario. Dans une scène face à Ben Stiller, il lui parle de ces 19 mois qu'il a passés dans une prison vietnamienne qui lui ont appris la patience. Ce dialogue vient directement d'une référence à Voyage au bout de l'enfer dans lequel son personnage vit cette situation.

Mon beau-père et moi
Mon beau-père et moi ©Dreamworks

Mais sa plus grande contribution au scénario est sans conteste son idée que Jack passe Greg au détecteur de mensonge, une scène qui n'existait pas au départ. Idée de génie de la part de l'acteur, elle est devenue la pierre angulaire de la promotion du film, apparaissant sur de très nombreuses affiches.

...et la patte du chat

Sou ses airs de gros dur, Robert De Niro est un grand amoureux des chats, animaux qui le rendent complètement gaga. Sur le tournage de Mon beau-père et moi, il a ainsi demandé à ce que le chat qui joue La Guigne apparaisse dans plus de scènes, et il s'amusait également beaucoup avec lui hors caméra.

Mon beau-père et moi
Mon beau-père et moi ©Dreamworks

Au départ, il voulait même entraîner lui-même le chat avant le tournage mais il oublia vite l'idée quand il s'aperçut qu'il y en avait pour des mois de travail ! À la place, il passa son temps les poches constamment pleines de croquettes, en donnant régulièrement au félin qui devint assez facilement coopératif.

Dans la série "la réalité rattrape la fiction", une scène du film a inspiré la production d'un vrai siège de toilettes pour chat. Si le concept vous fait rire, sachez que la compagnie qui les produit a vendu plus de 750 000 exemplaires à plus de €30/pièce !

Mon beau-père et moi ©Dreamworks

Un casting changeant

Si le rôle de Jack a toujours été pensé pour Robert De Niro, deux autres acteurs étaient en embuscade au cas où il le refuserait : Christopher Walken et Anthony Hopkins. Pour ce qui est des autres, il y eut de nombreux changements durant la production. Steven Soderbergh était intéressé au départ, avant que Steven Spielberg ne soit attaché officiellement au projet. Le rôle de Greg était alors destiné à Jim Carrey. L'acteur avait même commencé à retravailler le script, et l'idée du nom "Gaylord Focker", toujours présent dans la version finale, vient de lui. Les deux hommes ont finalement lâché le film.

Quant au rôle de Pam, Naomi Watts fut considérée avant d'être mise de côté par le réalisateur qui ne la trouvait pas "assez sexy". Comme quoi, les goûts et les couleurs...

 

Voir aussi

Malignant : le film d'horreur de James Wan révèle sa première image

Malignant : le film d'horreur de James Wan révèle sa première image

« Malignant », le prochain film d'horreur de James Wan obtient une nouvelle date de sortie et dévoile sa première image officielle. Comme les autres productions de Warner Bros Studios, le long-métrage sortira simultanément en salles et sur HBO Max.