ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Mon Poussin : quelles sont les scènes préférées du réalisateur ?

Une comédie à voir

Mon Poussin : quelles sont les scènes préférées du réalisateur ?

Dans "Mon Poussin", des parents tentent de sauver leur fils qui vit un chagrin d'amour. Le réalisateur s'est confié sur les scènes du film qui le touchent le plus.

Mon Poussin : après la pluie, vient le beau temps

Mon Poussin est une comédie française sortie en 2017. On y suit la déception amoureuse de Vincent âgée de 18 ans. Elina vient de le quitter, et il s'avère qu'elle était son premier amour. Son chagrin est immense, il ne s'en remet pas et fait de la peine à ses parents qui le voient pleurer toute la journée sur son lit. Ces derniers n'en peuvent plus et décident de l'aider à s'en remettre, qu'il le veuille ou non. Pour arriver à leur fin, ils mettent un plan sur pied. Pour qu'il oublie cette maudite Elina, ils vont faire subir à leur protégé une cure de désintoxication de cette fille. Si tout va bien, bientôt, il la détestera.

Mon Poussin
Mon Poussin ©Les films du 24

Vincent est incarné par Thomas Solivérès, comédien de théâtre croisé également au cinéma dans Les Sales gosses, Les Aventures de Spirou et Fantasio et Edmond. Il est également le héros de la série Les Aventures du jeune Voltaire, dernièrement diffusée sur France 2. Les irrésistibles Isabelle Nanty et Pierre-François Martin-Laval campent quant à eux les parents qui font beaucoup de mal en essayant de faire le bien.

Le film est mis en scène par Frédéric Forestier, spécialiste de la comédie déjà aux manettes de Stars 80, Astérix aux Jeux Olympiques et Le Boulet. Il revient sur les scènes qui l'ont le plus marqué dans Mon Poussin.

Une histoire humaine

Même si les réalisateurs ont du mal à choisir l’œuvre qu'il préfère dans leur filmographie, ils peuvent tout de même avoir des scènes favorites dans chacun de leurs longs-métrages. Mon Poussin ne déroge pas à la règle pour Frédéric Forestier. Lors de la sortie du film, le réalisateur avait confié celles qui étaient ses préférées.

La première qu'il a mise en avant est celle qui se passe dans la brasserie à Strasbourg. Vincent, pour la première fois, tient tête à ses parents. Ce n'est tout à coup plus un ado éploré mais un adulte qui fait preuve de maturité. Le metteur en scène y voit la scène pivot de l'histoire, celle qui fait basculer le scénario et inverse les rôles. Il se souvient que Thomas Solivérès avait bluffé tout le monde par la justesse de son interprétation dès la première prise. Cette scène débouche sur une autre dans laquelle on découvre les fissures du couple que forme ses parents. Là, aussi, les acteurs avaient épaté Forestier par la subtilité de leur jeu.

Mon Poussin
Mon Poussin ©Les films du 24

La deuxième scène qui l'a le plus marqué est celle durant laquelle Vincent se fait attaquer par un chien. L'animal est vraiment enragé et Solivérès a refusé de se faire doubler. Un grand moment de folie, surtout quand le chien décide ne pas attaquer ses bras, mais une autre partie du corps très sensible.

Enfin, la dernière séquence que le réalisateur a le plus aimée dans Mon Poussin se déroule à la fin. Les personnages d'Isabelle Nanty et de Pef s'y affrontent et elle a été tournée dans l'urgence. Forestier se souvient que c'est une des seules qui a laissé place à de l'improvisation. Leur jeu est donc plus instinctif, ce que le metteur en scène a adoré.

 

Voir aussi

Pirates des Caraïbes 6 : la pétition pour le retour de Johnny Depp prend de l'ampleur

Pirates des Caraïbes 6 : la pétition pour le retour de Johnny Depp prend de l'ampleur

Plus de 500 000 personnes ont signé une pétition pour le retour de Johnny Depp dans la franchise « Pirates des Caraïbes ». Pourtant, Disney a d'autres projets pour cette licence qui continuera de naviguer sans Jack Sparrow.