Morbius : tout ce qu'il faut savoir sur le Vampire Vivant de Marvel

Focus sur l'anti-héros

Morbius : tout ce qu'il faut savoir sur le Vampire Vivant de Marvel

« Morbius » est sorti dans les salles le 30 mars. L'occasion de s'intéresser à l'histoire de Michael Morbius, ce scientifique devenu le Vampire Vivant de l'univers Marvel.

Qui est Morbius ?

Michael Morbius est créé en 1971 par Roy Thomas et Gil Kane. Il fait sa toute première apparition dans The Amazing Spider-Man #101. Initialement, Michael Morbius est un docteur très intelligent, qui a notamment un Prix Nobel de chimie à son actif. Malheureusement, il voit son avenir s'assombrir quand il découvre qu'il est atteint d'une grave maladie du sang, rare et incurable. Peu à peu, il perd sa mobilité et se dirige vers une mort certaine. C'est alors qu'il trouve un moyen de se sauver. Il combine l'ADN des chauves-souris avec son organisme pour trouver un traitement à sa maladie. Il y parvient, mais doit affronter une série d'effets secondaires extrêmement violents. En effet, Michael Morbius se transforme en vampire ! Le voilà obligé de se nourrir de sang humain s'il veut rester en vie.

Morbius
Morbius ©Marvel Comics

Michael Morbius possède ainsi une grande majorité des attributs des vampires. Il développe une force, une rapidité et des réflexes surhumains. Comme les chauves-souris, il a un écho radar qui lui permet de se diriger dans l'obscurité. Enfin, il doit se nourrir de sang humain et supporte très mal la lumière du soleil (un élément totalement enlevé dans le film produit par Sony). Mais les comparaisons avec les vampires classiques s'arrêtent là. Contrairement à Dracula, Morbius ne dort pas dans un cercueil, ne transforme pas ses victimes en vampires et surtout demeure bien vivant - d'où son surnom de Vampire Vivant. Rapidement, Morbius devient un ennemi récurrent de Spider-Man. Mais avec le temps, le personnage s’assagit, et passe du statut de super-vilain, à celui d'anti-héros.

Un personnage ambigu

Ceux qui ont déjà vu le film Morbius pourront ainsi remarquer les nombreux points communs entre le personnage des comics et celui incarné par Jared Leto. Si Morbius marque la première apparition du personnage à l'écran, ce dernier a failli être précédemment porté au cinéma par le réalisateur Stephen Norrington à la fin du film Blade. Mais la séquence a été supprimée au montage, et le Vampire Vivant n'est pas revenu dans les suites.

Morbius
Morbius ©Marvel Comics

La première fois que Morbius se range du côté des héros, c'est dans le récit Maximum Carnage, sorti en 1993. Lui, et Venom, décident finalement d'allier leurs forces à Peter Parker pour arrêter la folie destructrice de Carnage. Par la suite, le protagoniste devient plus ambigu, tiraillé entre son obligation de boire du sang humain, et son désir de faire le bien. Avec le temps, il décide de se nourrir uniquement du sang des criminels et des SDF, se donnant ainsi une mission purificatrice parfois borderline. Un éclatement de la personnalité à peine abordé dans le film Sony.

Si le long-métrage de Daniel Espinosa reste fidèle à l'histoire de Morbius dans les comics, il demeure assez évasif sur le combat intérieur qui l'anime constamment. Le film préférant opter pour un héros classique, encore moins ambivalent que Venom. Quoi qu'il en soit, Morbius demeure un personnage assez secondaire dans l'univers Spider-Man. Mais avec la sortie du film, le Vampire Vivant devrait logiquement revenir sur le devant de la scène.

 

Voir aussi

Mamma Mia ! Here We Go Again : ce que l'on sait du troisième film de la saga musicale

Mamma Mia ! Here We Go Again : ce que l'on sait du troisième film de la saga musicale

"Mamma Mia!", saga familiale fraîche et rythmée par les reprises du célèbre groupe Abba, reviendra-t-elle oui ou non pour un troisième volet tant attendu ?