Mort de Wolfgang Petersen, réalisateur de "L'Histoire sans fin" et "Troie"

Révélé par "Das Boot - Le Bateau"

Mort de Wolfgang Petersen, réalisateur de "L'Histoire sans fin" et "Troie"

Le réalisateur Wolfgang Petersen est décédé à l'âge de 81 ans. Révélé par le film allemand "Das Boot - Le Bateau", le cinéaste a ensuite fait carrière aux États-Unis, signant notamment "Dans la ligne de mire", "Air Force One" et "Troie".

Wolfgang Petersen est décédé

Le réalisateur allemand Wolfgang Petersen est mort à l'âge de 81 ans dans sa maison à Los Angeles, le 12 août 2022. Son décès a été annoncé ce mardi 16 août. Le cinéaste a été emporté par un cancer du pancréas. En 1981, après avoir tourné plusieurs projets pour la télévision ainsi que des longs-métrages comme La Conséquence, il signe l'un des plus gros succès du cinéma allemand avec Das Boot - Le BateauLe long-métrage est nommé dans six catégories aux Oscars.

Trois ans plus tard, Wolfgang Petersen réalise L'Histoire sans fin, adaptation éponyme du roman de Michael Ende, qui aura droit à un deuxième opus. Il tourne ensuite de nombreux projets à Hollywood. Il orchestre l'affrontement entre Clint Eastwood et John Malkovich dans Dans la ligne de mire, avant de se retrouver aux commandes du film catastrophe Alerte !, où Dustin Hoffman, Rene Russo et Morgan Freeman luttent contre la propagation extrêmement rapide d'un virus mortel.

Dans la ligne de mire
Frank Horrigan (Clint Eastwood) - Dans la ligne de mire ©Sony Pictures Entertainment

Le réalisateur impose ensuite Harrison Ford en président des États-Unis devant faire face à des terroristes menés par Gary Oldman à bord de son avion dans Air Force One. Il envoie après cela les malheureux George Clooney et Mark Wahlberg au coeur d'un gigantesque ouragan dans En pleine tempête, avant de transformer Brad Pitt en demi-dieu dans le péplum Troie.

Plusieurs succès à Hollywood... jusqu'à Poséidon

La carrière américaine de Wolfgang Petersen s'arrête après l'échec de Poséidon, remake de L'Aventure du Poséidon. Dix années s'écoulent avant que le cinéaste ne réalise son dernier film dans son pays natal, la comédie Braquage à l'allemande avec Til Schweiger et Alexandra Maria Lara. Lors d'un entretien accordé à la Deutsche Welle, le réalisateur revient sur l'arrêt brutal de son expérience hollywoodienne et déclare avec une certaine amertume :

Ce que je n’aurais probablement pas dû faire, c’est le film Poséidon. J’étais sur une lancée à ce moment-là. Dans la ligne de mire, Alerte !, Air Force One, En pleine tempête, Troie - j’ai fait tous ces films d’affilée, et chacun a eu plus de succès que le précédent. Cinq d’affilée. Alors ils se sont dit : 'Wolfgang peut tout faire. Donnez lui juste l’argent. Tout ira bien'. Mais ce n’était pas le cas. Je n’aurais pas dû le faire, parce que ça ne marche pas comme ça. À un moment donné, vous échouez.

 

Voir aussi

James Bond : et si le successeur de Daniel Craig était français ?

James Bond : et si le successeur de Daniel Craig était français ?

Sauf tremblement de terre, le prochain interprète de James Bond sera un acteur anglophone de nationalité britannique ou, comme de coutume, au moins du Commonwealth. Mais rien n'empêche de rêver un peu et de se poser la question : qui dans les acteurs français du moment pourraient convaincre dans le rôle ?