Oppenheimer : Christopher Nolan déclare avoir reproduit une explosion nucléaire sans CGI

Oppenheimer : Christopher Nolan déclare avoir reproduit une explosion nucléaire sans CGI

On se posait la question sans y croire, mais Christopher Nolan dit l'avoir fait. Pour raconter l'histoire de l'élaboration de la première bombe atomique dans "Oppenheimer", le réalisateur avance ainsi avoir reproduit l'essai "Trinity", première détonation nucléaire de l'histoire, sans effets numériques...

Toujours plus loin

Christopher Nolan se construit une filmographie de pionnier et compte bien repousser toutes les limites connues. À l'instar de James Cameron, mais dans son propre style et dans d'autres proportions, le réalisateur britannico-américain crée l'événement à chacun de ses nouveaux longs-métrages par sa démesure et son caractère inédit. C'est de plus en plus visible depuis Inception, avec des productions qui sont autant des grands spectacles que des explorations en territoires inconnus.Interstellar, Dunkerque, Tenet, ces films cherchent à montrer un "jamais vu". Et c'est logiquement ce qu'Oppenheimer fera aussi. Et comme l'annonce le réalisateur, il ce sera à un niveau inédit.

Oppenheimer
Oppenheimer ©Universal Pictures

"Un de mes plus grand défis"

Dans un grand entretien que Christopher Nolan a donné à Total Film, le réalisateur de The Dark Knight et Inception a levé un peu du voile sur son film Oppenheimer. Un biopic sur le scientifique Robert Oppenheimer qui prend aussi la forme d'un drame historique, orbitant même autour du film de guerre puisqu'il s'agit du récit de l'élaboration et de la production de la première bombe atomique. Le casting d'Oppenheimer est incroyable, rassemblant une série de A-Listers longue comme le bras. Mais ça c'était la partie facile du travail pour le réalisateur, qui s'est surtout appliqué à minimiser le plus possible le recours aux CGI pour fabriquer ses images. Et comme on pouvait se le figurer mais sans vraiment le croire possible, il a annoncé avoir reproduit une explosion nucléaire sans CGI.

Je pense que recréer l'essai atomique Trinity (première détonation nucléaire de l'histoire, le 16 juillet 1945 au Nouveau-Mexique, ndlr) sans effets numériques, était un défi immense. Andrew Jackson - mon superviseur des effets visuels, qui est arrivé très tôt sur le projet - a étudié comment réaliser un grand nombre d'effets visuels pratiques, depuis la représentation de la dynamique quantique et de la physique quantique jusqu'à l'essai Trinity lui-même, et comment recréer avec mon équipe Los Alamos sur un plateau au Nouveau-Mexique dans un climat extraordinaire, ce dont on avait grand besoin pour le film. Les défis pratiques étaient énormes.

On peut s'y reprendre à deux fois pour bien lire mais, oui, il est bien question d'une explosion nucléaire sans effets numériques. L'idée est vertigineuse. Comment le réalisateur et ses collaborateurs y sont-ils parvenus ? Ont-ils "miniaturisé" l'effet en produisant une explosion de plusieurs tonnes de TNT ? Le mystère reste pour le moment entier.

La vie d'un homme qui a changé l'Histoire

Dans ce même entretien, Christopher Nolan développe son intention, celle de raconter une histoire à très grande échelle à travers la vie d'un homme.

La subjectivité du récit est tout pour moi. Nous voulons représenterces événements par les yeux d'Oppenheimer. C'est le défi que j'ai proposé à Cillian Murphy, de faire ce voyage. C'était le défi pour Hoyte van Hoytema, pour mon designer, pour toute mon équipe : comment on représente cette histoire extraordinaire par le regard de la personne qui était en son centre ? Toutes les décisions ont été prises depuis cette idée. (...) Je commence à en voir les résultats, et en travaillant le montage, je suis ravi de voir ce que l'équipe a été capable d'accomplir.

Oppenheimer est attendu dans les salles françaises le 19 juillet 2023 et, si l'on fait le pari de croire son réalisateur, ce sera donc un nouveau phénomène.

 

Voir aussi

Mort de Lisa Loring, la première Mercredi Addams

Mort de Lisa Loring, la première Mercredi Addams

L'américaine Lisa Loring, à la fois scénariste et comédienne, nous a quittés. Elle avait notamment incarné la Mercredi Addams dans la première série télévisée.