Pattaya : pourquoi Franck Gastambide a fait ce film plutôt que "Les Kaïra 2" ?

Le pas de côté qu'il fallait

Pattaya : pourquoi Franck Gastambide a fait ce film plutôt que "Les Kaïra 2" ?

Après "Les Kaïra", grand succès de 2012 qui lance la carrière de Franck Gastambide, l'acteur et réalisateur attend 2016 pour présenter sa deuxième réalisation : "Pattaya". Franck Gastambide explique pourquoi ce film était celui à faire, plutôt que "Les Kaïra 2".

Pattaya, deuxième film et nouveau succès pour Franck Gastambide

En 2016, Franck Gastambide présente son deuxième long-métrage, Pattaya. Son histoire ? Celle de Franky (Franck Gastambide) et Krimo (Malik Bentalha), deux mecs de cité qui rêvent d'aller à Pattaya, station balnéaire de Thaïlande très prisée des jeunes de banlieues. Ou comme le dit son réalisateur, "le paradis des kaïras". Issu du milieu qu'il met en scène avec humour et tendresse, Franck Gastambide a mêlé cette inspiration à son amour de la comédie américaine, pour ce film qui rencontre un beau succès en salles, avec plus de 1,9 millions d'entrées en France.

Pattaya
Pattaya ©Gaumont

Au prétexte de participer au championnat du monde de boxe thaï des personnes de petite taille, Franky et Krimo embarquent donc avec eux Karim, dit "le nain", pour une série de péripéties déjantées, avec des guests de prestige comme Gad Elmaleh, Cyril HanounaRamzy Bedia, Fred Testot, Sami Bouajila ou encore le rappeur Seth Gueko. Pattaya est un succès, supérieur même à son premier film Les Kaïra, film français le plus rentable de 2012. Si l'univers reste sensiblement le même, la démarche de Franck Gastambide a cependant quelque chose de surprenant.

En effet, fort d'une communauté de spectateurs fidèles depuis la web-série Kaïra Shopping, et ensuite Les Kaïra, le jeune réalisateur choisit le risque. Plutôt que de mettre en scène Les Kaïra 2, il ne reconduit pas son trio des Kaïra avec Medi Sadoun et Jib Pocthier, mais en recompose un avec Malik Bentalha et Anouar Toubali pour présenter donc une création originale avec Pattaya.

"Personne ne nous aurait considéré comme des acteurs..."

Après Les Kaïra, le monde du cinéma ouvre grand ses portes à l'équipe du film, notamment invitée à remettre en 2013 le César du meilleur son. Chacun de leur côté, Franck Gastambide et Medi Sadoun vont explorer d'autres registres, le premier laissant temporairement sa casquette de réalisateur au placard. L'objectif est clair : mettre en pause l'histoire des "Kaïra", afin de ne pas se faire cataloguer. Franck Gastambide expliquait ce choix lors de la promotion du film.

On a voulu faire autre chose avant de faire une suite. Sinon, personne ne nous aurait considéré comme des acteurs, mais seulement comme "les mecs des Kaïra". La suite nous a donné raison. Medi Sadoun et moi avons eu la chance d'enchaîner les rôles dans différents registres... Mais je pense qu’un jour, on fera une suite. On en a tous très envie.

En effet, entre la sortie de Les Kaïra et celle de Pattaya, Franck Gastambide apparaît dans plusieurs longs-métrages, dans des genres différents : Vive la France, Les Gazelles, Toute première fois, Made in FranceEnragés et Good Luck Algeria. De son côté, Medi Sadoun, inoubliable Abdelkrim dans Les Kaïra, est lui au casting du thriller policier Mea Culpa en 2014. La même année, il est un des gendres dans le très grand succès Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu, et apparaît aussi dans Les Francis.

 

Pattaya pour confirmer

Pour l'un comme pour l'autre, Les Kaïra a ouvert une nouvelle page et des destins de cinéma qui ne se refusent pas. Comme Franck Gastambide nous le racontait lors d'une rencontre pour évoquer sa carrière, il s'est ainsi essayé à d'autres expériences, d'autres univers de cinémas, avant finalement de revenir à ce qu'il était et à ce qu'il aimait. À savoir "un mec qui aime les films populaires, qui aime les films de Besson, qui aime plus Hollywood que New York, qui aime plus Spielberg que Scorsese."

En réalisant Pattaya plutôt que Les Kaïra 2, Franck Gastambide évite ainsi de s'enfermer dans un rôle. Tout en réaffirmant par ailleurs sa maîtrise du genre de la comédie urbaine, où il brille. C'est donc assez logiquement qu'on le retrouve en 2018 aux commandes de Taxi 5, pour lequel il retrouve notamment Malik Bentalha et Anouar Toubali. Une troisième réalisation, qui elle attire plus de 3,6 millions de spectateurs dans les salles.

 

Voir aussi

Mamma Mia ! Here We Go Again : ce que l'on sait du troisième film de la saga musicale

Mamma Mia ! Here We Go Again : ce que l'on sait du troisième film de la saga musicale

"Mamma Mia!", saga familiale fraîche et rythmée par les reprises du célèbre groupe Abba, reviendra-t-elle oui ou non pour un troisième volet tant attendu ?