Accueil > News > Cinéma > Peter Jackson s’attaque à la première guerre mondiale pour son prochain film

Peter Jackson s’attaque à la première guerre mondiale pour son prochain film

La trilogie Le Seigneur des anneaux (de 2001 à 2003), King Kong (2005), la trilogie Le Hobbit (de 2012 à 2014), ça vous dit quelque chose ? Monsieur Peter Jackson bien sûr ! Le célèbre réalisateur néo-zélandais de 56 ans a de nouveau mis à profit le grand talent de son équipe de cinématique. Le but ? Faire ressurgir du passé des images inédites de la Première Guerre Mondiale au sein d’un téléfilm documentaire.

Ses collaborateurs de génie ont en effet restauré et recolorisé des images ressurgies du Musée Impérial de la Guerre britannique. Le résultat risque fort d’être terriblement bluffant aux yeux du grand public. Terriblement, et tristement. Nul doute que nous ressentirons le même serrement au cœur et sueur le long de notre échine qu’au temps de nos aïeuls, civils et soldats ayant vu l’horreur (en action et en couleurs) sous leurs yeux effarés. Cet aboutissement des plus réalistes est dû à une toute nouvelle fonctionnalité créée par l’organisation des arts 14-18 NOW. Cette évolution marque d’une pierre blanche le centenaire de la fin de la Grande Guerre : l’armistice 1918.

En septembre 2016, le cinéaste s’était rendu dans le Nord de la France pour visiter les carrières Wellington. Au cours de la bataille d’Arras au printemps 1917, les troupes néo-zélandaises avaient creusé des tunnels pour prendre à revers les soldats allemands. Nombreux furent ceux qui y laissèrent la vie. Le réalisateur a ainsi pu marcher dans les pas du valeureux soldat Tom Walsh, grand-oncle de son épouse Fran Walsh. Selon nos confrères de La Voix du Nord qui l’avaient à l’époque interrogé, Jackson avait déclaré que ce voyage n’était lié à aucun projet en particulier. Il avait toutefois ajouté qu’il restait envisageable que cette histoire l’inspire dans un futur plus ou moins proche.

C’est donc chose faite ! Au détail près que le cinéaste ne se concentre pas sur la bataille d’Arras mais plus globalement sur la fin de la guerre. Landmark Production offrira au public une projection en avant-première simultanément au BFI London Film Festival 2018 (présenté hors-compétition) et au cœur de quelques cinémas. Le film sera par la suite diffusé sur la chaine BBC One au mois de novembre. Nous pourrons alors admirer le travail de Jackson et sa team de WingNut Film, un résultat d’une qualité remarquable tant au niveau de la restauration des images que du son. Ramener à la vie des images vieilles d’un siècle n’est pas donné à tout le monde, on en convient !

Jackson a d’ailleurs déclaré : « J’ai toujours été fasciné par la Première guerre mondiale via l’histoire de ma propre famille. Le centenaire est pour moi l’occasion ou jamais d’offrir une contribution personnelle à la commération. ». Le réalisateur oscarisé a passé des mois à s’immerger dans les archives du Musée Impérial de la Guerre ainsi que dans celle des studios BBC. Il souhaitait découvrir des aspects de la guerre qui n’avaient jamais été présentés au public. Pari gagné ! Le cinéaste a ajouté : « Je voulais trouver un moyen d’apporter une fraîcheur aux histoires de gens ordinaires ayant vécus en des temps extraordinaires.».

Ce n’est pas la première fois que le papa de Frodon à l’écran a tenté d’immortaliser la guerre mondiale en film. Il y a dix ans, il avait touché du doigt la restauration d’un remake 3D des Briseurs de barrages (The Dam Busters en anglais, réalisé par Michael Anderson en 1955). Ce projet n’ayant pas abouti, celui sur la Première Guerre Mondiale trouvera quant à lui son public. Chaque école secondaire d’Angleterre recevra d’ailleurs un exemplaire à l’automne 2018. Jenny Waldman, directrice de 14-18 NOW, a confié : « Quand Peter et moi nous sommes rencontrés pour la première fois, il m’a dit qu’il souhaitait créer un film qui ramènerait l’expérience de la Première Guerre Mondiale à la vie pour le jeune public, précisément notre cible pour cette dernière saison de 14-18 NOW.».

L’un des autres points forts du programme 14-18 NOW sera la présence du réalisateur Danny Boyle (Slumdog Millionaire), lui aussi oscarisé. Ce dernier prendra part au jour de l’Armistice, lorsque la statue de Millicent Fawcett sera dévoilée. Femme politique et militante féministe britannique, elle deviendra le mois prochain la première femme à être commémorée au Parliament Square.

En attendant, vous pourrez retrouver la patte de Peter Jackson le 12 décembre prochain à l’occasion de la sortie de Mortal Engines, premier opus d’une nouvelle saga SF qu’il écrit et produit.

Virginie Coffineau (24 janvier 2018)

Voir aussi

Avatar 2 : de nouvelles créatures pourraient faire leur apparition

Des créatures marines issues d’une attraction Disney devraient intégrer la planète Pandora !

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis