ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Phantom Thread sur Netflix : le dernier grand rôle de Daniel Day-Lewis

L'acteur s'est une fois de plus totalement investi dans le rôle

Phantom Thread sur Netflix : le dernier grand rôle de Daniel Day-Lewis

En 2018, le talentueux cinéaste Paul Thomas Anderson est de retour derrière la caméra pour son nouveau film : "Phantom Thread". L'occasion pour le comédien Daniel Day-Lewis d'offrir sa dernière prestation cinématographique avant sa retraite.

Paul Thomas Anderson : un cinéaste comme on en fait plus

Paul Thomas Anderson est un cinéaste extrêmement talentueux. Ce metteur en scène américain de 50 ans a offert des long-métrages absolument renversants. En quelques films, il s'est imposé comme un auteur moderne très apprécié par la communauté des cinéphiles. Un artiste comme on en fait plus. Paul Thomas Anderson est l'homme qui se cache derrière des films comme Magnolia, Boogie Nights, There Will Be Blood ou encore Inherent Vice.

Phantom Thread
Phantom Thread ©Universal Pictures

En 2018, il est de retour avec son nouveau film : Phantom Thread. Porté par Daniel Day-Lewis, le film se place à Londres dans les années 1950 pour raconter le destin du couturier Reynolds Woodcock, qui règne sur le monde de la mode anglais. Une figure historique qui a habillé toutes le stars de l'époque, que ce soit la famille royale ou des acteurs de cinéma. Produit par Universal Pictures, le long-métrage a été nommé à 6 reprises aux Oscars pour un seul prix : celui des Meilleurs costumes. Côté box-office, Phantom Thread a rapporté plus de 47 millions de dollars de recettes.

Phantom Thread : le souci du détail

Comme d'habitude avec ses films, Paul Thomas Anderson voulait être le plus fidèle possible à son histoire. Il voulait raconter les aventures de Renolds Woodcock avec le plus de crédibilité. Forcément, une grande partie du film a donc été tournée en décors réels. Notamment dans les villages de Lythe et Staithes près de Whitby, sur la côte est de l'Angleterre. Phantom Thread est ainsi son premier film tourné à l'étranger. Durant son séjour à Londres, le cinéaste a étudié l'art de la haute couture, pour raconter avec précision l'histoire de son personnage.

Phantom Thread
Phantom Thread ©Universal Pictures

Forcément, avec un film de cette ampleur, le chef costumier, Mark Bridges, avait fort à faire. Lui qui a travaillé avec Paul Thomas Anderson sur ses trois derniers films, s'est attelé à la fabrication de costumes raffinés, qui reproduisaient le style vestimentaire de l'époque. L'artiste a donc créé 50 costumes, dont 9 pièces uniques et originales qu'il a utilisées par la suite lors d'un de ses défilés. Quant aux décors, c'est Mark Tildesley qui a eu la lourde tâche de reproduire la maison Woodcock avec le plus de réalisme possible.

Daniel Day-Lewis : un acteur hors norme

C'est certainement l'un des meilleurs acteurs de sa génération. Très peu prolifique, il a tourné dans des films bouleversants et inoubliables. En 37 ans de carrière, il n'a tourné que dans une vingtaine de films, choisis avec énormément de minutie. Lauréat de trois Oscars (My Left Foot, There Will Be Blood, Lincoln), c'est un comédien unique, qui a la réputation de totalement entrer dans ses rôles. Une qualité qui explique sa faible rentabilité. Daniel Day-Lewis a toujours besoin d'un certain temps pour sortir de son rôle, et se lancer dans une nouvelle production.

Le comédien prend sa retraite une première fois en 1997 après The Boxer. Mais en 2002, Martin Scorsese va le chercher pour lui proposer le rôle du Boucher dans son excellent Gangs of New York. Face à l'insistance du cinéaste, Daniel Day-Lewis a accepté de tourner dans le long-métrage, et est donc reparti dans une vie d'acteur. Mais cette fois, c'est la bonne. Phantom Thread est son dernier film. Depuis, l'acteur a pris sa retraite. Leslee Dart, porte-parole de Daniel Day-Lewis a confirmé cette nouvelle en 2017 :

Daniel Day-Lewis ne travaillera plus comme acteur. Il est immensément reconnaissant envers tous ses collaborateurs, envers le public, depuis toutes ces années. Il s'agit d'une décision personnelle. Ni Daniel, ni ses représentants ne feront d'autres commentaires sur le sujet.

Reynolds Woodcock (Daniel Day-Lewis) - Phantom Thread
Reynolds Woodcock (Daniel Day-Lewis) - Phantom Thread ©Universal Pictures

Cette nouvelle n'a pas empêché le comédien d'aborder son dernier rôle avec énormément de professionnalisme. Comme d'habitude, Daniel Day-Lewis s'est totalement investi dans son rôle. Il s'est évidemment renseigné le plus possible sur la mode des années 1940 – 1950. L'acteur a également étudié les plus grands couturiers, effectuant des recherches au Victoria and Albert Museum de Londres. Il a aussi appris à confectionner des vêtements avec Marc Happel, directeur du département costumes du New York City Ballet. Enfin, il a poussé la préparation en allant jusqu'à créer lui-même une robe pour son épouse. Mais pour une fois, Daniel Day-Lewis n'avait pas à s'embêter avec un accent. C'est la première fois depuis Stars and Bars en 1988, que le comédien utilise son accent britannique d'origine pour un rôle. À 60 ans, Daniel Day-Lewis prend donc sa retraite, et il va terriblement manquer au cinéma américain...

 

Voir aussi

Peter Pan : la vie tragique de Bobby Driscoll, l'acteur du dessin animé

Peter Pan : la vie tragique de Bobby Driscoll, l'acteur du dessin animé

En 1953 on découvrait le dessin animé "Peter Pan". Un énième succès pour Disney et Bobby Driscoll, l'acteur qui prête ses traits et sa voix au héros. Mais la suite fut compliquée pour ce dernier qui sombra dans la drogue et fut oublié de tous.