Accueil > News > Cinéma > Quand Nicolas Cage se soigne en tournant des scènes d’action

Quand Nicolas Cage se soigne en tournant des scènes d’action

Quand Nicolas Cage se soigne en tournant des scènes d'action

Dans la vie il y a deux personnes qui sont au-dessus du « game » : Chuck Norris et Nicolas Cage. Et quand l’un se fait discret (l’humilité), l’autre continue de nous montrer que c’est lui le patron.

Nicolas Cage c’est un peu notre looser magnifique, celui qui avait (et a toujours) toutes les cartes en mains pour jouer tous les rôles, tous les styles et qui, à un moment, n’a pas poussé la bonne porte, sombrant ainsi dans le Direct-to-Vidéo – et pas le bon, celui qui sent des pieds – et les expériences capillaires. Sauf que Nico restant fidèle à lui-même, il nous impressionnera quoi qu’il fasse parce que même quand il se lance dans un projet foireux, il le fait avec panache et dans l’excès le plus total. Alors quand en plus, le mec se soigne sur le terrain, tu sais que personne ne l’égalera, jamais.

Histoire de nous en mettre plein la vue (comme s’il en avait besoin, alors qu’on l’aime déjà d’amour), l’acteur a ainsi déclaré à Entertainment Weekly que sur le tournage de Mandy, son nouveau film barge, il avait réussi à soigner sa cheville cassée en réalisant des scènes d’action. Oui, vous avez bien lu, le type parvient à guérir en traitant le mal par le mal, si ça ça n’en impose pas… Il raconte ainsi que, invalide suite à une blessure contractée lors d’un précédent tournage, il ne voulait pas faire faux bond à celui-ci. Sauf que Mandy comporte des scènes de combats et qu’il était encore en pleine rééducation de sa jambe. C’est alors qu’il s’est rendu compte qu’en travaillant avec le cascadeur, ses muscles ont de nouveau été sollicités et ça a permis une guérison plus rapide. Et on parle d’un type en fauteuil roulant pendant trois mois. De là, deux hypothèses : soit un cascadeur est un kiné qui s’ignore, soit le comédien est en réalité Wolverine. Nous on a une troisième hypothèse : c’est Nicolas Cage.

Nicolas Cage libère sa colère

Et heureusement que la star s’est remis sur pied car Mandy, réalisé par Panos Cosmatos (ça ne s’invente pas), exige une prestation très physique de sa part. Il y incarne un homme qui vit avec sa femme, Mandy (Andrea Riseborough), paisiblement dans leur maison en forêt, éloigné du monde. Sauf qu’une secte menée par le sadique Jérémie Sand (Linus Roache) vient envahir leur domicile. La destruction de leur havre de paix va pousser ce pacifiste à emprunter le chemin de la vengeance, de la violence, du sang, aux limites de la folie. Si ça ce n’est pas du synopsis qui envoie du lourd ! Bon après on ne va pas se mentir, la filmographie de Nicolas Cage ces dernières années nous incite à la plus grande prudence…

Mandy sortira d’ailleurs directement en vidéo chez nous, mais pas encore de date.

Voir aussi

Sister Act 3 : Whoopi Goldberg donne des nouvelles du film

25 ans après la folie Sister Act, la star du film donne enfin des informations sur l’arrivée d’un troisième film.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis