ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Quantum of Solace : ces blessures impressionnantes de Daniel Craig sur le tournage

Quantum of Solace : ces blessures impressionnantes de Daniel Craig sur le tournage

En 2008, deux ans après "Casino Royale", Daniel Craig enfilait pour la seconde fois le costume de James Bond dans "Quantum of Solace". Durant le tournage, l'acteur avait été sérieusement blessé.

Quantum of Solace, suite directe de Casino Royale

Avec Casino Royale (2006), une nouvelle ère a été lancée dans la saga James Bond, celle de Daniel Craig. Un premier film qui a fait le choix de présenter l'agent avant qu'il ne soit le 007 qu'on connaît. James y est encore brut et pas entièrement modelé pour rentrer parfaitement dans le costume. Une scène le montre à la perfection, lorsque Vesper choisit la tenue qu'il doit porter. Celle-ci devient par la suite son grand amour et sa grande tragédie. Après l'avoir trahi, elle décède noyée sans qu'il ne puisse rien faire, et le mystère demeure sur ses motivations. D'autant plus qu'elle lui laisse une piste, un certain Mr White.

Quantum of Solace (2008) reprend ainsi peu de temps après ces événements. James a retrouvé Mr White et veut l'interroger pour savoir qui est responsable de la trahison et de la mort de Vesper. C'est là que va commencer à se révéler l'organisation criminelle secrète qui tire les ficelles. Mais avant cela (sous-entendu avant Spectre), c'est vers le riche homme d'affaires Dominic Greene (Mathieu Amalric) que sa mission/vendetta le mène. Et tandis qu'il croise la route de Camille (Olga Kurylenko), également animée d'une vengeance, il lui faut faire sans l'aide de la CIA ou de M qui le croient devenu incontrôlable.

Quantum of Solace sur France 2 : ces blessures impressionnantes de Daniel Craig sur le tournage
© Sony Pictures Releasing France

Bien que particulièrement mal aimé au sein de l'ère Craig, Quantum of Solace fonctionne dès lors qu'il est mis en lien avec Casino Royale. On peut y voir une continuité intéressante de ce qui est posé dans Casino Royale puisque, là encore, James apparaît assez éloigné du Bond fantasmé. Il est au bout du rouleau, boit sans cesse, ne dort pas, et se balade avec sa gueule cassée et ses yeux injectés de sang. Une nouvelle bonne performance de Daniel Craig qui aura donné de sa personne.

Des blessures en pagaille pour Daniel Craig

En effet, le tournage fut particulièrement douloureux pour Daniel Craig. En amont, il eut droit à une préparation encore plus intense que sur Casino Royale. Il déclara d'ailleurs qu'à côté de Quantum of Solace, Casino Royale ressemblait à "une promenade dans un parc". Mais en dépit de son entraînement il fut tout de même blessé à plusieurs reprises. Et il ne s'agissait pas de simples égratignures. Rien que pour son visage, il dut subir huit points de suture et une chirurgie plastique mineure. Une blessure causée accidentellement par un autre comédien durant le tournage d'une séquence d'action.

Puis, c'est à la main qu'il fut touché. Une blessure (un bout des doigts coupé) qui nécessita qu'il soit conduit en urgence à l'hôpital. Ajoutez à cela des côtes gravement meurtries et une importante blessure à l'épaule. Pour cette dernière, le comédien eu droit à une opération qui nécessita l'insertion de six vis chirurgicales ! C'est justement pour cette raison que, lors de la première du film à Londres, il apparaissait avec le bras en écharpe. On comprend qu'après une telle expérience sur Quantum of Solace, et après Skyfall et Spectre, deux films également exigeants physiquement, il ait eu envie d'arrêter de jouer James Bond. On le retrouvera tout de même une dernière fois, avec le très attendu Mourir peut attendre, prévu prochainement dans les salles.

 

Voir aussi

Dominique Strauss-Kahn va raconter sa version des faits dans un film

Dominique Strauss-Kahn va raconter sa version des faits dans un film

Discret depuis des années, Dominique Strauss-Kahn reviendra dans l'actualité prochainement avec un documentaire qui évoquera sa vie et son retrait de la politique. Une annonce qui intervient juste avant la mise en ligne de "Chambre 2806 : L'Affaire DSK" sur Netflix.