ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Raging Bull a 40 ans : découvrez 3 anecdotes coup de poing

Raging Bull a 40 ans : découvrez 3 anecdotes coup de poing

Sorti en 1980, "Raging Bull" reste l'un des plus grands films de Martin Scorsese. Malgré le fait qu'il ait connu à l'époque un faible succès commercial, il est devenu avec le temps l'un des meilleurs films sortis durant cette décennie, ainsi que l'un des plus grands films de boxe jamais réalisés. Mais connaissez-vous tous les secrets de ce chef-d'oeuvre ?

Robby Superstar

Le projet de ce biopic vient de Robert De Niro lui-même. En effet, l'acteur a toujours été un grand fan du boxeur Jake LaMotta (surnommé Raging Bull, d'où le titre du film). Alors qu'il tourne Le Parrain 2 en Sicile, il reçoit le livre autobiographique Raging Bull : My Story. Fasciné par le portrait d'un homme qu'il juge franc et direct, il souhaite alors incarner le personnage à l'écran. Pour ce faire, il propose alors l'idée à Martin Scorsese, avec qui il avait déjà collaboré pour les films Mean Streets, Taxi Driver et New York, New York. Cependant, le réalisateur est au départ très peu emballé par l'idée, car l'univers de la boxe ne le passionne pas tant que cela.

De Niro donne ensuite le livre au scénariste Mardik Martin (décédé en 2019), pour qu'il en tire un scénario. Parallèlement, il propose la même idée aux producteurs Robert Chartoff et Irwin Winkler, qui acceptent le projet à une seule condition : que Martin Scorsese en soit le réalisateur. Heureusement pour Robert De Niro, le cinéaste italo-américain changera finalement d'avis et décidera d'être le metteur en scène. En effet, durant la fin des années 80, Martin Scorsese sombrait gravement dans la drogue, suite aux multiples échecs commerciaux de ses précédents films au box-office. Durant cette période difficile, De Niro ne l'a jamais lâché. Ce film fut donc une manière de remercier l'acteur d'avoir cru en lui, et de l'avoir remis en selle. Ironie du sort, toutefois : Raging Bull fut également un échec au box-office !

Raging Bull a 40 ans : découvrez 3 anecdotes coup de poing

La métamorphose

Fidèle à sa formation à l'Actors Studio, Robert De Niro s'est une nouvelle fois pleinement investi pour incarner comme il se devait le célèbre boxeur. Ainsi, durant 1 an, il va s’entraîner sans relâche avec le VRAI Jake LaMotta. Néanmoins, obtenir un corps sculpté et des réflexes de puncheur ne sera pas le plus difficile pour lui. En effet, l'acteur devait également tourner des scènes de l'après-carrière du champion de boxe. Pour cela, il a dû prendre 30 kilos...en 4 mois ! Une prise de poids gigantesque que l'acteur a pu mener non sans mal puisque Scorsese, le sentant à l'agonie, tourna toutes les dernières scènes de LaMotta en un temps record.

Raging Bull est donc un film qui aura mené les deux hommes jusqu'à leurs limites psychologiques et physiques. Il permet également au duo d'introduire un troisième larron qui va collaborer régulièrement avec eux dans les années suivantes : Joe Pesci. Ce dernier est découvert par De Niro qui visionne le film à petit budget The Death Collector. Bien que quasi-inconnu à l'époque, il décrochera le rôle de Joey LaMotta, le frère de Jake. Pesci se permettra même de proposer Frank Vincent, avec qui il avait tourné The Death Collector. D'une certaine façon, Raging Bull est une mini-réunion avant Les Affranchis, sorti dix ans plus tard. 

Une mise en scène particulière

L'une des caractéristiques principales de Raging Bull tient dans la manière dont sont filmées les scènes de combats. Pour cela, en plus de filmer en noir et blanc, il n'utilise qu'une seule caméra, qu'il place à l'intérieur du ring. Ainsi, cette dernière donne l'impression au spectateur qu'il est un participant direct du combat. Une telle technique est cependant fastidieuse car elle demande un jeu précis de la part des acteurs, devant se placer au bon endroit et exécuter rigoureusement les mouvements prévus. C'est cette difficulté qui explique la durée importante de tournage consacrée aux seules scènes de combats qui, bien que n'excédant pas 10 minutes dans la durée totale du film, ont demandé pas moins d'un mois de tournage. A noter par ailleurs que pour le son durant les combats, les techniciens ont dû créer des bruitages en écrasant des melons et des tomates. De même, afin de montrer la déchéance de La Motta et sa perte de stature, Scorsese a utilisé, pour les scènes de boxe, un ring plus grand qu'au début.

Dernière anecdote, pour finir : c'est dans Raging Bull et non dans Taxi Driver que l'on peut trouver la célèbre réplique : "You fucked my wife ?" prononcée par Robert De Niro.

Sorti en 1980, Raging Bull a remporté 2 Oscars et un Golden Globe. Il est surtout l'un des derniers longs-métrages représentatifs de l'ère du Nouvel Hollywood, dont les films étaient aussi virulents que contestataires de leur époque (et dont Scorsese était l'une des figures de proue.)

 

 

 

 

 

Voir aussi

The Test : John Boyega dans le thriller psychologique du réalisateur de Wolverine

The Test : John Boyega dans le thriller psychologique du réalisateur de Wolverine

John Boyega occupera le premier rôle du nouveau film de Gavin Hood, intitulé "The Test". Un nouveau rôle donc, pour celui qui est plus cité actuellement pour ses coups de gueule que pour son actualité cinématographique...