ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Retour vers le futur : pourquoi les parents de Marty ne le reconnaissent pas ? Le scénariste répond

Retour vers le futur : pourquoi les parents de Marty ne le reconnaissent pas ? Le scénariste répond

Les films qui traitent de voyages dans le temps sont très souvent (pour ne pas dire toujours) sujets à des incohérences scénaristiques, et "Retour vers le futur" de Robert Zemeckis n'échappe pas à cette règle. Il y a un aspect en particulier du film qui questionne les fans depuis des années : pourquoi les parents de Marty ne se rappellent pas de lui ? Le scénariste a tenu à apporter quelques éléments de réponse.

Retour vers le futur : le rêve de toute une génération

Sorti sur les écrans en cette bonne vieille année 1985, Retour vers le futur de Robert Zemeckis est une madeleine de Proust pour toute une génération de spectateurs. Il met en scène le jeune Marty McFly (Michael J. Fox), un lycéen de Hill Valley, qui se retrouve accidentellement propulsé trente ans dans le passé, grâce à une machine à voyager dans le temps (la fameuse DeLorean) inventée par son ami, le savant Emmett "Doc" Brown (Christopher Lloyd).

Alors qu'il cherche à retourner le plus rapidement d'où il vient, Marty va, sans le vouloir, mettre son existence en danger en entrant en contact avec sa mère jeune, qui s'éprend de lui, au lieu de tomber amoureuse de son père. Il comprend vite que cet événement compromet son futur : si ses parents ne se mettent pas ensemble, il ne verra jamais le jour. Il use alors de stratagèmes pour remettre les choses (presque) en ordre et assurer son existence.

Retour vers le futur
Retour vers le futur ©Universal Pictures

Le voyage dans le temps fait partie des rêves de l'humanité et Retour vers le futur l'exploite magnifiquement bien, en évitant de se perdre dans des explications trop compliquées sur le paradoxe temporel. Évidemment, comme la plupart des autres films sur le sujet, le film n'évite pas les incohérences. Il y'en a une en particulier qui taraude les fans depuis des années.

Pourquoi les parents de Marty ne le reconnaissent pas ?

Dans Retour vers le futur, la dimension spatio-temporelle est une ligne droite. Ainsi, il s'agit des mêmes personnages dans le passé, le présent, et le futur (Doc dit d'ailleurs à Marty dans le deuxième film qu'il ne doit surtout pas se croiser lui-même).

Étant donné que Marty rencontre ses parents en 1955, ils sont déjà censés le connaître quand il revient en 1985 (il a modifié leur histoire entre temps, ce qui explique pourquoi ils ne le connaissent pas au début du film), or ils n'ont pas l'air de s'en souvenir quand ils évoquent leur première rencontre (alors qu'ils parlent de Biff).

Il y a quelques mois, Bob Gale,  le scénariste du film a tenu à éclaircir cette incohérence en expliquant pourquoi les parents de Marty ne se souvenaient pas de lui :

Il faut garder en tête que George et Lorraine n'ont connu Marty que pendant huit jours, quand ils avaient 17 ans, et ils ne l'ont même pas vu tous les jours à cette période (...) s'ils peuvent se souvenir vaguement de leur rencontre avec ce gamin, ils ont très bien pu oublier sa tête. Je défie n'importe qui de se souvenir des têtes qu'ils ont croisées au lycée, pour quelques jours. S'il n'existe pas de photos, après 25 ans, c'est très difficile.

Il poursuit :

Lorraine et George peuvent se souvenir avoir rencontré un jour quelqu'un nommé Calvin Klein (Pierre Cardin en VF ndlr) et même s'ils trouvent que leur garçon lui ressemble un peu, ils n'y prêtent pas plus attention que cela.

Même si les parents de Marty ne se souviennent peut-être pas de lui, le jeune homme les a quand même suffisamment marqués puisque lors de leur dernière rencontre en 1955, Lorraine trouve que Marty est un "très joli prénom", et ils décideront, des années plus tard, de le donner à leur enfant.

 

Voir aussi

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Dans "Safe", Jason Statham protège une jeune fille qui a un don pour les chiffres. Le réalisateur a voulu donner un souffle 70's à son film.