ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Retour vers le futur : pourquoi la DeLorean doit atteindre 88 miles à l'heure ?

Retour vers le futur : pourquoi la DeLorean doit atteindre 88 miles à l'heure ?

Dans "Retour vers le futur", film culte par excellence, il faut pousser la voiture à la vitesse de 88 miles à l'heure pour voyager dans le temps. On vous explique pourquoi.

Retour vers le futur : un film qui traverse le temps

Il y a 35 ans, Robert Zemeckis met en scène un scénario qu'il a co-écrit avec Bob Gale. Ce dernier en a eu l'idée en feuilletant l’album de lycée de son père. Il se pose alors une question très simple : est-ce qu'il aurait été ami avec son paternel à l'époque ? De là part l'histoire de Retour le vers futur.

Le film se déroule en 1985. On y suit Marty McFly (Michael J. Fox), un lycéen californien de Hill Valley, ami avec un scientifique à la réputation d'être un peu fou : le Docteur Emmett Brown (Christopher Lloyd). Ce dernier fait venir Marty un soir sur le parking d'un supermarché pour qu'il assiste à l'une de ses expérimentions.

Le scientifique a en effet mis au point une machine à voyager dans le temps. Comme il voulait le faire avec style, il a choisi le châssis d'une DMC DeLorean pour la construire. Néanmoins, son expérience prend un sombre tournant quand le Doc se fait assassiner par des terroristes. Pour s'échapper, Marty n'a d'autre solution que de grimper dans le véhicule qui le propulse en 1955, à une époque où ses parents se sont rencontrés au lycée. Le jeune perdu dans le temps va devoir trouver un moyen de revenir en 1985 en essayant de ne pas chambouler le déroulement des événements. Une tâche qui part très mal quand sa mère (Lea Thompson) tombe sous son charme dès leur première rencontre.

Retour vers le futur
Retour vers le futur ©Amblin Entertainment

Pourquoi Retour vers le futur est-il aussi culte ? Parce que c'est un film parfait ! L'histoire est bien écrite, simple sur un sujet qui l'est rarement, et les acteurs sont géniaux dans leurs rôles. Même le chien qui joue Einstein n'aurait pas pu être mieux trouvé ! Le film fourmille de scènes rentrées dans l'inconscient collectif, comme cette fameuse marque des 88 miles à l'heure que doit atteindre la DeLorean pour voyager dans le temps. Pourquoi 88 ? La réponse est très simple.

La réponse à la grande question

Alors, on est tous d'accord pour dire que voyager dans le temps, pour l'instant, ce n'est pas possible. Mais la beauté du cinéma, c'est aussi de rendre l'impossible possible. Et dans Retour vers le futur, traverser les époques n'a jamais été aussi simple. On monte dans une DeLorean, on règle les écrans sur le jour et l'heure à laquelle on veut se téléporter, on atteint 88 miles à l'heure, et le tour est joué.

Retour vers le futur
Retour vers le futur ©Amblin Entertainment

Pendant des années, les plus scientifiques des cinéphiles ont cherché la raison de cette vitesse bien trop précise pour être un hasard. Des théories sont nées de ces réflexions, comme celle-ci par exemple :

Si la stabilité du trou de ver a été mesurée comme ne durant que 0,10717 seconde, alors pour déplacer une voiture de 4,216 mètres de long à travers le trou de ver avant qu'il ne se referme, vous devrez rouler à 39,3395 mètres par seconde ou 88 miles par heure. Vous suivez ? Non ? On vous rassure, nous non plus. Mais la réelle justification de ce nombre se trouve ailleurs.

Il n'y a en effet aucune explication scientifique, mais une simple évidence esthétique aux yeux des chefs décorateur du film. Après de nombreux essais, ils s'aperçoivent que c'est le nombre 88 qui ressort le mieux quand il s'affiche sur le compteur digital. En y réfléchissant encore plus, ils se disent que les spectateurs s'en souviendront facilement parce qu'il sonne bien. Robert Zemeckis les suit dans leur idée. La voiture de Retour vers le futur atteindra donc 88 miles à l'heure pour voyager dans le temps, ce qu'effectivement, aucun fan du film n'oubliera jamais ! 35 ans plus tard, on en a encore des frissons !

 

Voir aussi

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Dans "Safe", Jason Statham protège une jeune fille qui a un don pour les chiffres. Le réalisateur a voulu donner un souffle 70's à son film.