Roland Emmerich s'attaque à Asimov

D'après Deadline.com, l'adaptation cinématographique de Fondation, d'Isaac Asimov, par Roland Emmerich passe au stade de l'écriture. Les studios Sony Pictures ont engagé Dante Harper pour retranscrire au cinéma l'univers de la fameuse saga de science-fiction, imaginée par le romancier russo-américain dans les années 1940.

Annoncée il y a près de trois ans, la version grand écran de Fondation repart sur de bons rails avec le scénariste Dante Harper. Il doit concrétiser le projet du cinéaste allemand, qui ambitionnait de transformer les huit nouvelles du cycle sous la forme d'une trilogie lors de l'acquisition des droits par Sony. L'intrigue relate les aventures d'un scientifique ayant la faculté de lire l'avenir. Informé de la disparition prochaine du système politique sous lequel vivent les hommes, dispersés à travers la Galaxie, il entreprend de sauver le savoir de la civilisation humaine.
Célèbre comme directeur de production, Dante Harper commence à se faire à nom comme auteur. Il a rédigé l'adaptation de la BD Black Hole pour David Fincher, ou remanié l'entrée dans l'âge adulte d'Hensel et Gretel pour un film attendu l'an prochain. Son dernier fait d'armes est la transposition du roman japonais futuriste All You Need Is Kill pour les studios Warner Bros.
Le retour de Fondation dans les plannings hollywoodiens s'ajoute aux adaptations en cours d'autres écrits d'Asimov, Les Cavernes d'acier et La Fin de l'éternité. L'auteur avait déjà inspiré L'Homme bicentenaire, de Chris Columbus et I, Robot d'Alex Proyas.

(4 Octobre 2011)

 

Voir aussi

Christian Bale : son film préféré est une comédie méconnue (et nulle) des années 90

Christian Bale : son film préféré est une comédie méconnue (et nulle) des années 90

Christian Bale aime les rôles sérieux et s'épanouit merveilleusement dans le registre dramatique, comme sa monumentale filmographie le prouve. Mais en tant que spectateur, il semble avoir des goûts très éclectiques. Preuve ultime, un de ses films préférés n'est autre qu'une comédie à l'exact opposé des films dans lesquels il joue.