Saga James Bond : Edgar Wright a un pitch à proposer aux producteurs

Les idées fusent

Saga James Bond : Edgar Wright a un pitch à proposer aux producteurs

Alors que la franchise « James Bond » opérera une nouvelle refonte suite au retrait de Daniel Craig dans la peau de l’agent 007, Edgar Wright s’est exprimé sur l’avenir de la célèbre saga. Et le réalisateur britannique ne serait pas contre l’idée de tourner un « Bond » s’il en avait l’opportunité. Surtout qu’il a déjà des idées en tête.

Edgar Wright : le génie anglais

Edgar Wright fait partie de la classe des réalisateurs prodiges. En effet, le britannique est passionné de cinéma depuis son plus jeune âge, au point de déjà tourner des courts-métrages en Super 8 durant son adolescence. À 20 ans, il réalise son premier long-métrage intitulé A Fistful of Fingers. Bien qu’il ne soit pas satisfait du résultat, ce projet lui amènera de la visibilité, lui permettant d'être engagé pour réaliser quelques épisodes de séries télévisées. C’est durant ce passage qu’il fera une rencontre qui changera sa carrière : celle avec Simon Pegg. Les deux hommes vont ainsi se lier d’amitié et collaborer sur de nombreux projets : la série Les Allumés, la trilogie cinématographique Blood & Ice Cream (Shaun of The Dead, Hot Fuzz, Le Dernier Pub avant la fin du monde)…

Edgar Wright deviendra ainsi, à seulement 30 ans passés, un réalisateur que les grands studios voudront s’arracher : adaptation du comic-book Scott Pilgrim, projet avorté du film Ant-Man, scénarisation de Les Aventures de Tintin : Le Secret de La Licorne, réalisation de Baby Driver… Aujourd’hui, le réalisateur britannique dispose d’une fanbase solide. Cette dernière pourrait donc être attirée s’il venait à réaliser un film James Bond.

Un réalisateur prêt et dispo

Alors que les rumeurs et les spéculations fusent sur l’avenir de la franchise (son prochain réalisateur, son prochain acteur), Edgar Wright n’a pas caché ses ambitions si on venait le chercher. En effet, dans le podcast Happy Sad Confused, après avoir analysé que les films James Bond se divisaient en deux catégories (chocolat noir pour désigner les films sombres de Daniel Craig, chocolat au lait pour désigner les films plus légers de Roger Moore), le cinéaste britannique a estimé qu’il était temps de changer de "style" après la période Craig :

Je pense qu'on ne gagnerait rien à continuer dans la même veine, et que ce serait plus intéressant d'essayer autre chose... Ce que je veux dire, c’est que j'ai une idée pour un Bond, et si jamais les producteurs me la demandent, je peux le leur dire. Je ne vais donc pas la dévoiler ici, mais quand j’entends certains noms qui circulent, je ne les vois pas dans ce rôle. Ils me font trop penser à Daniel Craig.

Mourir peut attendre
Mourir peut attendre ©EON Productions

En ce qui concerne les acteurs, Edgar Wright fait, en effet, référence aux acteurs Tom Hardy et Michael Fassbender. Il est vrai que ces deux derniers ressembleraient beaucoup trop à Daniel Craig. Chose qui serait impossible pour un Wright qui souhaiterait faire un film d’espionnage un peu plus humoristique à la Kingsman

En attendant James Bond, Edgar Wright fait son grand retour au cinéma avec Last Night in Soho, actuellement en salles.

 

Voir aussi

Harry Potter : Daniel Radcliffe se remémore sa relation étrange avec Robert Pattinson

Harry Potter : Daniel Radcliffe se remémore sa relation étrange avec Robert Pattinson

Juste avant de connaître une explosion de sa popularité avec la saga "Twilight", Robert Pattinson a débuté sa carrière dans les salles obscures avec le rôle de Cedric Diggory dans "Harry Potter et la Coupe de feu". Daniel Radcliffe révèle pourquoi il trouve sa relation avec lui très étrange.