ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

San Andreas : un tournage hors normes

San Andreas : un tournage hors normes

Le film catastrophe "San Andreas", avec Dwayne Johnson, Alexandra Daddario et Carla Gugino, a été tourné dans des conditions intenses pour permettre de reproduire un séisme de magnitude 9 et ses conséquences.

San Andreas : Dwayne Johnson à la rescousse

En 2015 sortait San Andreas, film catastrophe par excellence porté par Dwayne Johnson. Dedans, la star américaine interprète un pilote d'hélicoptère de secours. Un jour, la célèbre Faille de San Andreas s'ouvre et provoque un séisme de magnitude 9. Un désastre pour la Californie, et pour Johnson qui va tenter de porter secours à son ex-femme (Carla Gugino) et leur fille (Alexandra Daddario) avant qu'il soit trop tard.

Avec ce film, l'acteur est dans un registre qu'il connaît bien. Dans un ton moins comique que les productions qui ont suivi, il a l'occasion de porter une véritable aventure dramatique comme les Américains en ont le secret. Un film visuellement impressionnant marqué par l'habituelle destruction de masse propre à Hollywood. Mais ici, la destruction de la ville vient d'un phénomène naturel. Il a donc fallut pour les équipes de tournage trouver le juste milieu entre effets spéciaux et vrais décors.

Un tournage intense loin de la terre

Certes le film comporte plus de 1300 plans d'effets visuels, mais le réalisateur Brad Peyton a tenu à tourner dans des conditions intenses pour capter un certain réalisme. Ainsi il expliquait lors de la promotion du film, que le plus gros du tournage se sera dérouler hors de terre. Soit sur l'eau, soit dans l'air.

Si nous n’étions pas dans l’eau, on était à bord d’un bateau ou d’un hélicoptère. Pendant une semaine, je filmai le bateau sur un plateau équipé d’un fond vert, on faisait toutes ces cascades avec de l’eau qui giclait de toutes parts ; puis c’était l’hélicoptère la semaine suivante, et puis un avion… c’était vraiment intense mais je pense que de tels changements de rythme sont bénéfiques pour le film car il n’y a pas de temps mort.

Au total, le tournage ne se serait déroulé vraiment sur terre que pendant trois jours. Et en effet, à l'écran, cela se ressent particulièrement. Une bonne partie du film se déroulant avec Dwayne Johnson dans son hélicoptère, et une autre après que la ville ait été ravagée par une vague géante.

Et même si une grande partie de San Andreas a été tournée en extérieur à Los Angeles et San Francisco, ainsi que dans le sud de l’État du Queensland en Australie, le film a nécessité la construction d'importants décors dans les studios Village Roadshow. Comme un immense réservoir d’eau, d'environ 1 200 m2 et pouvant contenir 5 millions de litres. Des conditions malgré tout en dessous d'un certain Titanic, qui disposait d'un bassin sur vérins hydrauliques pouvant contenir 65 millions de litres d'eau !

 

 

 

 

 

Voir aussi

Spider-Man Far From Home : J.K. Simmons révèle pourquoi J. Jonah Jameson est devenu chauve

Spider-Man Far From Home : J.K. Simmons révèle pourquoi J. Jonah Jameson est devenu chauve

Pourquoi J. Jonah Jameson, le personnage culte incarné par J.K. Simmons, est devenu chauve dans "Spider-Man : Far From Home" ? Le comédien apporte quelques éléments de réponse à ce changement physique inattendu.