ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Sherlock Holmes : Robert Downey Jr veut lancer un univers étendu

Sherlock Holmes : Robert Downey Jr veut lancer un univers étendu

D'un univers étendu à l'autre. Robert Downey Jr. a rangé son costume d'Iron Man chez Marvel et va bientôt reprendre celui de Sherlock Holmes. L'acteur aimerait que son retour prévu dans un troisième long-métrage serve à lancer un univers partagé sur le petit et le grand écran.

Un troisième épisode toujours d'actualité

Détective britannique inventé par l'auteur Arthur Conan Doyle, Sherlock Holmes est connu pour son intelligence et son sens de la déduction. Quand il se met sur un dossier, les mystères auxquels il se confronte ne font pas long feu. Souvent accompagné par son acolyte Watson, il a connu tant d'enquêtes différentes. Un personnage aussi populaire a forcément été porté sur grand écran et l'adaptation la plus célèbre demeure celle avec Robert Downey Jr. dans le rôle. Cette incarnation n'est plus apparue depuis 2012 et le film Jeu d'Ombres, suite au premier opus déjà réalisé par Guy Ritchie. L'acteur avait séduit le public avec son interprétation pleine de prestance et d'humour. Les résultats financiers montraient un vrai intéressement avec plus de 500 millions de dollars au box-office pour chacun des films. La mise en chantier d'un troisième opus aura mis un temps fou.

La Warner a décidé de s'y mettre, en voyant que sa star est désormais libérée de ses engagements du côté du MCU. Rien n'a filtré sur le scénario écrit par Chris Brancato. À la mise en scène, Guy Ritchie laisse le personnage, qui revient entre les mains de Dexter Fletcher. Un réalisateur qui ne cesse de monter à Hollywood depuis le généreux RocketmanCette suite a été planifiée pour le 29 décembre 2021 sauf qu'on pense légitimement qu'elle va être reportée, car Matrix 4 (aussi distribué par la Warner) vient tout juste d'être avancé à cette date. Sherlock risque de patienter jusqu'à 2022 pour signer son retour.

Sherlock Holmes : Robert Downey Jr veut un univers étendu

Sherlock Holmes pourrait devenir le pilier d'un univers étendu

Lors d'un récent passage au Fast Company's Innovation Festival, Robert Downey Jr. et sa femme (Susan Downey, également productrice) ont teasé sa possible mise en place. L'acteur connaît bien la formule maintenant qu'il a participé au gargantuesque Marvel Cinematic Universe que tout le monde veut copier. L'occasion est idéale, il vient juste de lâche son rôle d'Iron Man et se cherche peut-être un moyen de continuer à porter une figure populaire pendant longtemps. Le couple explique qu'il y a une merveilleuse opportunité de faire plus qu'un troisième film et de construire "quelque chose de plus grand".

Le point de départ ne sera pas forcément les deux aventures déjà existantes mais plutôt la prochaine, qui peut servir de base afin d'introduire des personnages secondaires qui obtiendraient leur développement ensuite sur le petit écran. On en vient exactement à ce que va faire Marvel sur Disney+ en donnant des séries à plusieurs héros. Bien entendu, l'univers de Sherlock Holmes est moins riche. Reste aussi à savoir si l'acteur et/ou Jude Law seraient partants pour reprendre leur rôle sur le petit écran.

La Warner a autorisé une série dérivée de The Suicide Squad sur Peacemaker et une de The Batman sur la police de Gotham, pourquoi ne pas le faire avec Sherlock ? Aucun univers dans le genre n'existe et la place semble à prendre, à condition qu'il y ait des choses intéressantes et variées à faire. Attention à ne pas répéter ! Si les personnages changent, la dynamique avec des enquêtes pourrait vite être redondante. Dans tous les cas, il existe un endroit où développer ces intentions avec la plateforme HBO Max. Nous verrons si le studio se lance dans ce plan après l'échec de la première partie du DCEU.

 

Voir aussi

Sean Connery, acteur légendaire et fameux James Bond, est décédé à 90 ans

Sean Connery, acteur légendaire et fameux James Bond, est décédé à 90 ans

Un acteur de légende nous quitte aujourd'hui puisque nous apprenons la mort de Sean Connery. L'Écossais était âgé de 90 ans.