ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Shining sur Netflix : connaissez-vous la scène de fin coupée par Stanley Kubrick ?

Certains chanceux ont pu la voir

Shining sur Netflix : connaissez-vous la scène de fin coupée par Stanley Kubrick ?

Détestée par Stephen King mais adorée par le public, l'adaptation par Stanley Kubrick de "Shining" se termine avec des derniers plans cultes. Le réalisateur avait prévu de conclure son film autrement. Découvrez à quoi ressemblait la fin alternative.

Shining : une adaptation loin d'être fidèle au roman

Qu'est-ce qu'une bonne adaptation ? La question mérite d'être posée tant le cinéma puise partout - en particulier dans la littérature. Le célèbre auteur Stephen King doit avoir son avis sur la question, lui qui voit ses oeuvres être transposées à la pelle sur les écrans. Ce qui est sûr, c'est que celle de Shining ne détient pas une place de choix dans son coeur. L'exercice de l'adaptation présente deux voies évidentes : le respect assez strict du matériau initial ou la réinterprétation. Stanley Kubrick et la scénariste Diane Johnson ont opté pour la seconde solution.

L'une des grosses différences est la fin choisie pour le film. Dans le roman, Wendy et Danny sont pourchassés par Jack en plein délire. Hallorann, le cuisiner, tente de rejoindre l'Overlook pour les aider. Quand il débarque, il se confronte à Jack et se fait rétamer. Alors que la situation se tend pour la famille, la chaudière est sur le point d'exploser. Le père de Danny se précipite vers elle pour éviter qu'elle n'explose. Or, il ne peut y parvenir et l'Overlook saute pendant que les autres personnages s'en sortent in extremis. À la toute fin, Wendy, Danny et Hallorann travaillent ensemble dans une station service. Cette fin n'est pas du tout reprise chez Stanley Kubrick. Jack est vaincu en finissant congelé dans le froid après une poursuite d'anthologie dans le labyrinthe. Le tout dernier plan montre une ancienne photo de l'hôtel sur laquelle Jack figure.

Shining
Shining ©Warner Bros.

Une fin alternative coupée

Stanley Kubrick a imaginé une autre fin pour son film se déroulant après la mort de Jack. Wendy se trouve à l'hôpital pour se remettre du choc et le directeur de l'Overlook vient à son rencontre. Il lui apprend ainsi que les autorités n'ont pas retrouvé d'éléments qui prouvent sa version des faits, sous-entendant qu'elle aurait fabulé. Qu'est-il advenu du corps de Jack ? Le directeur a-t-il effacé les traces pour protéger cet hôtel ? Cette seconde question semble trouver une réponse lorsque l'homme quitte l'hôpital. Lors de son départ, il offre à Danny une balle de tennis. La même qui a servi à attirer l'enfant dans la chambre 237. Avant que le générique ne se lance, un carton présente ce message aux spectateurs : "L'hôtel Overlook allait survivre à la tragédie, comme il l'avait fait de nombreuses fois. Il est toujours ouvert chaque année du 20 mai au 20 septembre. Il est fermé l'hiver."

Stanley Kubrick changé d'avis quand le film était à l'affiche

La scène que l'on vient de vous décrire, Stanley Kubrick l'a filmée et l'a également incorporée dans son montage destiné aux salles. Pourquoi n'est-elle pourtant pas visible par le public ? Lorsque Shining est sorti dans les salles américaines, le réalisateur est revenu sur sa décision et a chargé des assistants de traquer les copies pour couper cette fin des bobines. Seuls les spectateurs qui sont allés découvrir le film la première semaine à New York et Los Angeles ont eu le privilège de la voir.

Cette oeuvre de Kubrick suscite de nombreux fantasmes au sein d'une communauté de fans cinéphiles et cette conclusion alternative connue d'être réclamée. Si la version filmée restera probablement toujours inaccessible, les pages du script sont apparues il y a quelques années grâce au site The Overlook Hotel. À défaut de poser les yeux sur ce passage coupé, il reste la possibilité de voir quelques photos prises sur le tournage pour se consoler :

Shining

Shining

 

Voir aussi

Oxygène : Netflix dévoile la bande-annonce anxiogène avec Mélanie Laurent

Oxygène : Netflix dévoile la bande-annonce anxiogène avec Mélanie Laurent

Découvrez ci-dessus la bande-annonce du nouveau thriller angoissant d'Alexandre Aja, "Oxygène" avec Mélanie Laurent. Le film sera disponible sur Netflix dès le 12 mai.