MENU
Accueil > News > News Cinéma > Spider-Man : ce que Sony et Marvel peuvent légalement faire avec le personnage
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Spider-Man : ce que Sony et Marvel peuvent légalement faire avec le personnage

C’est la dernière bombe en date dans l’univers Marvel : le deal entre Sony et Disney a été rompu ! Spider-Man ne fait donc plus partie du Marvel Cinematic Universe (MCU) et revient exclusivement dans les placards de Sony Pictures.

Le contrat Spider-Man entre Marvel et Sony a échoué. C’est une histoire qui remonte à 1990 quand Marvel Comics, au bord de la faillite, vend les droits cinématographiques de Spider-Man à Sony. Depuis ce jour, leur héros emblématique de la Maison des Idées est une propriété de Sony, en tout cas sur le grand écran. Mais en 2015 Sony et Marvel trouvent un accord, le premier prête le personnage au second pour l’introduire dans le MCU. Une coopération historique qui vient de cesser. Cet accord s’est révélé rentable pour les deux studios mais Disney a cherché à avoir les yeux plus gros que le ventre. Mais alors, tandis que le contrat est caduque, que peuvent légalement faire Disney et Sony avec le personnage de Spider-Man ?

Pleins pouvoirs à Sony

La fin de ce contrat est un désastre pour le MCU. Les studios Marvel ne peuvent plus utiliser le personnage, ni même le mentionner. Impossible pour eux de parler de Spidey, de Peter Parker, de Tante May, ni aucun personnage de l’univers Spider-Man. Ils ne sont plus autorisés à utiliser de nombreux personnages, que ce soit les super-vilains issus de l’univers du tisseur, ou les personnages plus secondaires comme J.J Jameson.

Marvel peut cependant encore utiliser les intrigues dans lesquelles Spider-Man est apparu. C’est à dire que le studio peut reprendre des histoires des comics Spider-Man en remplaçant le protagoniste par un autre héros. De même il reste une poignée de personnages partagés entre les deux studios. En vertu de l’ancien contrat, les deux boîtes peuvent utiliser Le Caïd ou Jessica Drew, à condition de ne jamais lui attribuer le pseudo de Spider-Woman.

Mais bien évidemment c’est Sony qui mène la barre, bien heureux d’avoir récupéré les droits cinématographiques exclusifs du tisseur. C’est simple, toute itération de Spider-Man appartient à Sony, même le Daily Bugle.

Mais Sony a quelques limites à cette supériorité. Ils ne peuvent en aucun cas faire de référence aux personnages du MCU que Spidey a rencontrés. Nul doute que ceci posera problème à Sony pour les prochains films centrés sur le personnage, puisque ce silence entraînera des problèmes de continuité. Mais le studio peut tricher avec les règles. Spider-Man : Homecoming et Spider-Man : Far From Home sont techniquement des productions Sony, ce qui permet à ce dernier d’utiliser les images de ces précédents films. Seul interdit : ils ne pourront pas prononcer le nom de Iron Man par exemple, mais l’armure peut totalement apparaître dans un futur film.

De toute façon Sony devrait emprunter une autre voie pour Spider-Man en l’incluant au Spider-Verse. Le personnage sera développé au sein d’autres films, comme dans la saga Venom. En plus des films, Sony pense à développer des séries télévisées sur Peter Parker. Spider-Man sera donc absent des prochains films du MCU et on se demande encore comment Kevin Feige va expliquer sa disparition au sein de l’univers connecté. Mais rien n’empêche les deux studios de trouver un nouvel accord dans le futur.

Voir aussi
Police
Police : découvrez la bande-annonce du film avec Omar Sy et Virginie Efira

Après "Blanche comme neige", Anne Fontaine revient au cinéma avec son nouveau film "Police". Une plongée dans le quotidien compliqué de trois fonctionnaires de police, avec notamment Omar Sy et Virginie Efira.

Copyright © 2020 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis