ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Spider-Man Homecoming sur Netflix : découvrez l'incroyable salaire de Robert Downey Jr.

Pour peu de temps à l'écran !

Spider-Man Homecoming sur Netflix : découvrez l'incroyable salaire de Robert Downey Jr.

L'avantage d'un univers connecté est que les figures connues sont susceptibles d'apparaître dans les aventures consacrées aux autres. "Spider-Man : Homecoming" peut compter sur la présence de Tony Stark pendant quelques minutes. Un temps qui a coûté très cher car Robert Downey Jr. a réclamé un salaire totalement délirant.

Homecoming : quand Spider-Man devait faire ses preuves

Spider-Man et Iron Man ont développé une forte connexion, le second étant devenu le mentor du premier. Ce n'est pas pour rien que le dernier film sur l'Homme-Araignée l'a montré en train de pleurer sa mort. Mais avant tout ça, ils se sont croisés dans Homecoming. À ce stade de l'univers, plus personne n'est étonné de voir se côtoyer plusieurs figures importantes.

Le scénario se positionne après Civil War, film sur Iron Man et Captain America dans lequel Spider-Man (Tom Holland) était apparu. En plus de gérer sa vie personnelle avec ses problématiques habituelles, Peter Parker doit affronter le Vautour (Michael Keaton) et, surtout, le vaincre. Ce n'est que comme ça que Tony Stark (Robert Downey Jr.) lui donnera sa bénédiction pour rejoindre le clan des Avengers.

Spider-Man : Homecoming
Iron Man (Robert Downey Jr.) - Spider-Man : Homecoming ©2017 Sony Pictures Releasing

La participation d'Iron Man coûte cher !

Robert Downey Jr. a donc forcément repris son rôle. On ne voit pas une seule seconde comment Sony aurait pu s'en passer. L'acteur le sait et ne manque pas d'en profiter. Il a des bonnes raisons de se croire important car on rappelle que le MCU a été lancé avec le premier film Iron Man. Tout le monde sait qu'il est un pilier. Cette conjoncture a donné une certaine puissance à Robert Downey Jr., comme en atteste ses demandes salariales absolument démentielles pour l'ampleur de sa participation.

Si vous ne vous souvenez pas, il s'illustre environ un petit quart d'heure sur une durée totale de 2h14. On vient d'évoquer son rôle mais il n'a qu'une poignée de scènes pour se manifester (et une place sur l'affiche). Cela ne l'a pas empêché de demander la coquette somme de 10 millions de dollars. Ce qui fait clairement très cher par rapport à son investissement. À titre de comparaison, c'est largement supérieur au budget d'un film indépendant ou même d'une production française lambda. Pour se rendre encore un peu plus compte de ce que représente ce chèque, on est sur du plus de 650 000 dollars la minute. On imagine qu'il n'a pas traîné longtemps sur le plateau pour tourner ses scènes. La rentabilité est totale de son côté, moins pour le studio.

Spider-Man : Homecoming
Tony Stark (Robert Downey Jr.) - Spider-Man : Homecoming ©2017 Sony Pictures Releasing

Là où le chiffre est encore plus impressionnant, c'est lorsqu'on le met en perspective avec le budget total de 175 millions de dollars (sans les frais promotionnels). Robert Downey Jr. a pesé à lui tout seul 5.7% de cette somme. Cette anecdote permet de se rendre compte des budgets astronomiques des blockbusters. Payer le casting est souvent ce qu'il y a de plus cher avec évidemment les moyens technologiques (sur le plateau et en post-production).

Marvel doit être content d'en avoir terminé avec ce personnage pour cette raison. Le pompon aura été ce chèque dingue de 75 millions de dollars pour sa participation à Avengers : Endgame. On pourra dire que le principal intéressé a su tirer profit de sa position privilégiée. Ses copains ne peuvent pas en dire autant. Chris Hemsworth a, par exemple, empoché "que" 15 millions de dollars pour incarner Thor dans ce film. Une somme normale, similaire à celle touchée par les autres acteurs principaux.

 

Voir aussi

Pirates des Caraïbes 6 : la pétition pour le retour de Johnny Depp prend de l'ampleur

Pirates des Caraïbes 6 : la pétition pour le retour de Johnny Depp prend de l'ampleur

Plus de 500 000 personnes ont signé une pétition pour le retour de Johnny Depp dans la franchise « Pirates des Caraïbes ». Pourtant, Disney a d'autres projets pour cette licence qui continuera de naviguer sans Jack Sparrow.