Spider-Man New Generation : un nouveau trailer ébouriffant - CinéSéries
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Spider-Man New Generation : un nouveau trailer ébouriffant

Et si le meilleur film Spider-man de ces dernières années était un dessin-animé ?

Spider-man : New Generation semble se permettre toutes les fantaisies que ses homologues en prise de vue réelle s’interdisent. Qu’attendre du prochain dessin-animé produit par Sony Pictures ? Du fun, du fun, et du fun ! Et une histoire de folie !

Spider-man : l’araignée à six pattes et six têtes !

En effet, rien que l’idée de départ du long-métrage rend curieux et hypé ! Imaginez 6 Spider-man se retrouvant dans le même univers. Des Spider-man tous différents mais dotés du même sens de la justice. Quand on vous dit différents, voyez par vous-mêmes : un adolescent afro-américain (Shameik Moore), un Peter Parker normal (Jake Johnson), un Spider-man noir (Nicolas Cage), une Spider-Gwen (Hailee Steinfeld), un Spider-cochon (John Mulaney), et un Spider-mecha piloté par un enfant.

Cependant, si le casting voix des différents Spider-man est déjà impressionnant, c’est également le haut du panier qui s’est réuni pour les rôles secondaires. Mahershala Ali sera l’oncle de Miles et Brian Tyree Henry sera son père et Lauren Velez sa mère. Quant à Tante May, elle sera incarnée par la drolatique Lily Tomlin.

Du côté du scénario, nous savons qu’il tournera autour d’une manipulation scientifique et une collision dimensionnelle déclenchée par les ennemis de l’Araignée. Dans le rôle du Caïd se glissera Liv Schreiber.

Mis en scène Bob Persichetti et Peter Ramsey, le film est attendu sur les écrans français le 12 décembre 2018.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi

Gremlins 2 fête ses 30 ans : retour sur le film le plus fou de Joe Dante

Gremlins 2 fête ses 30 ans : retour sur le film le plus fou de Joe Dante

S’il n’a pas atteint le succès du premier film lors de sa sortie en 1990, "Gremlins 2 : La Nouvelle Génération" est lui aussi devenu culte. Après avoir ravagé la petite ville de Kingston Falls, les créatures démoniaques débarquent à New York. Le réalisateur Joe Dante les enferme dans un building digne de la Trump Tower et leur donne carte blanche… En résulte une œuvre complètement délirante et dont le propos colle toujours autant, si ce n’est plus, à l’actualité.