MENU
Accueil > News > News Cinéma > Split dimanche 19 janvier sur TF1 : comment James McAvoy a joué 23 personnalités ?
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Split dimanche 19 janvier sur TF1 : comment James McAvoy a joué 23 personnalités ?

« Split » marquait en 2017 un tournant dans la filmographie de M. Night Shyamalan. Le film est diffusé le dimanche 19 janvier 2020 à 21h05 sur TF1. L’occasion de reparler de la prestation impressionnante de James McAvoy.

En 2015, M Night Shyamalan retrouvait le succès avec The Visit. Deux ans plus tard, il pouvait alors offrir à ses fans de la première heure Split, un thriller inquiétant qui trouvait, dans ses derniers moments, une connexion inattendue avec le reste de sa filmographie. Un film qui aurait pu permettre à Joaquin Phoenix de collaborer une nouvelle fois avec le cinéaste. Mais au final, le comédien dû laisser sa place à James McAvoy pour le rôle principal de Kevin Wendell Crumb. Un choix qui s’est avéré payant pour Split tant McAvoy porte le film en interprétant à lui tout seul une multitude de personnages.

En effet, dans Split, Kevin Wendell Crumb souffre d’un trouble dissociatif de l’identité (TDI). C’est ainsi vingt-trois personnalités distinctes qui s’expriment à tour de rôle, parmi lesquelles Dennis, Patricia, Barry, Hedwig, ou encore La Bête. Tous étant évidemment joués par James McAvoy, le comédien avait fort à faire.

La direction précise de Shyamalan

A l’époque de la sortie du film, Shyamalan expliquait avoir demandé à l’acteur de trouver une voix et une présence particulières pour chaque personnalité. Pour cela, il a pu profiter de ses origines écossaises et de sa capacité à changer d’accent selon les productions.

Je fouillais dans son répertoire d’accents et je lui suggérais une idée : Et si Hedwig avait un cheveux sur la langue ? Et James s’en emparait avec brio.

Concernant l’attitude des personnages, le plus délicat était certainement de jouer un enfant. Shyamalan ne souhaitant pas le voir sur-jouer.

Pour interpréter un enfant, la plupart des acteurs jouent un adulte attardé. Hedwig est très intelligent, et il se trouve qu’il a 9 ans. Je disais à James : « Tu ne joues pas un adulte idiot, ce n’est pas ce qu’on vise. Utilise tes yeux, tu es très intelligent, mais tu n’as que 9 ans. Ce geste que tu utilises, tu ne sais pas ce qu’il signifie ».

Et une concentration exemplaire de James McAvoy

Au-delà de cette direction d’acteur, James McAvoy a tenu de son côté à effectuer certaines recherches pour mieux comprendre le trouble dont soufre son personnage. Dans un premier temps, il expliquait avoir passé du temps avec des professionnels de la santé. Mais le plus important pour lui restait de se confronter aux personnes souffrant de cette maladie.

Ce dont j’avais vraiment besoin, c’était de passer du temps avec des personnes souffrant de cette maladie, mais je n’ai malheureusement trouvé personne pour s’asseoir et parler avec moi.

Il lui a alors fallu passer par un autre biais : Youtube, où on trouve des témoignages de personnes malades.

J’ai trouvé que YouTube était un outil incroyable pour les personnes atteintes de TDI, c’est une plateforme qui permet de se projeter positivement dans le monde.

Enfin, il rappelait lors de la promotion de Glass (la suite de Split) être avant tout un acteur technique et que ce rôle multiple lui aura demandé une vraie discipline et une grande concentration à chaque prise. Une exigence qui lui a permis de proposer une prestation impressionnante qui participe grandement à la qualité du film.

Split est à (re)découvrir le dimanche 19 janvier à 21h05 sur TF1.

Voir aussi
The Demon Inside : un nouvel exorcisme arrive en salles le 25 mars

Découvrez ci-dessus la bande-annonce terrifiante du film d'horreur "The Demon Inside" qui arrivera dans les salles françaises le 25 mars. Âmes sensibles, s'abstenir.

Copyright © 2020 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis