ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Star Wars : à quoi ressemblent les Jawas sous leur costume ?

Star Wars : à quoi ressemblent les Jawas sous leur costume ?

Les Jawas sont des personnages emblématiques de l'univers Star Wars. Ce clan, composé de mystérieuses créatures, apparaît régulièrement au fil des épisodes. Pourtant, un mystère demeure : à quoi ressemblent-ils sous leur capuche ?

Les Jawas, des personnages cultes de Star Wars

Les Jawas ont été introduits dès le premier épisode de la saga Star Wars. Dans Un nouvel espoir, ces mystérieuses créatures apparaissent au début du film, pour vendre des droïdes à la famille de Luke Skywalker. C'est notamment grâce (ou à cause) d'eux que le futur Jedi rencontre les indissociables droïdes RD-D2 et C-3PO. Récemment, les Jawas sont de retour dans la série The Mandalorian. Ils étaient déjà présents dans la première saison et reviennent dans le premier épisode de la nouvelle saison.

Star Wars : à quoi ressemblent les Jawas sous leur costume ?

Les Jawas sont reconnaissables par leurs longues tuniques brunes, affublées d'une capuche qui dissimule leur visage, par leurs yeux brillants et leurs impressionnantes forteresses mobiles. Originaires de la planète Tatooine, ils sont en quelque sorte les charognards du désert, ramassant tous les objets qu'ils trouvent digne d'intérêt, pour ensuite les revendre aux plus offrants.

Ces petites bêtes avides pillent souvent les vaisseaux, les maisons et tout autre lieu abandonné. C'est notamment ce qu'ils font dans la première saison de The Mandalorian en désossant le vaisseau de Din Djarin. Ils sont également célèbres pour leur cri si particulier : le fameux « Utinni ! ».

A quoi ressemblent les Jawas ?

Les Jawas sont présentés comme de petits humanoïdes. Mais jamais, leur visage n'a été dévoilé au cours de la franchise Star Wars. Laissant planer le doute quant à leur apparence. Un détail intrigant, mais surtout intelligent, qui permet de conserver un mystère vieux de plusieurs dizaines d'années. Tout ce que l'on voit, en tant que spectateur, ce sont leurs magnifiques yeux brillants. En réalité, ce ne sont d'ailleurs pas des yeux, mais des pierres précieuses qu'ils utilisent pour se protéger du soleil le jour et pour voir dans le noir la nuit. De plus, les Jawas renvoient une odeur pestilentielle, causée par leur hygiène quasiment nulle. Mais cette odeur est importante et significative. Elle permet de donner des informations sur la santé, les émotions mais également les origines de chaque individu. Mais pour ce qui est de leur apparence, ceci reste encore un mystère.

La meilleure description de cette espèce a été apportée dans les romans Legends, anciennement appelés Star Wars Expanded Universe. L'auteur Alan Dean Foster affirmait que les Jawas « n'avaient jamais été vus en dehors de leurs capes protectrices et de leurs masques de sable, donc personne ne sait exactement à quoi ils ressemblent », avant de les qualifier « d'extrêmement laids ». Une autre théorie affirme que les Jawas auraient l'apparence d'un rongeur, tout en ayant des liens de parentés avec les Hommes des Sables, partageant un ancêtre commun dénommé Kumumgah.

Ralph McQuarrie, un concepteur et illustrateur qui a travaillé sur la trilogie originelle a dessiné de nombreuses espèces de cet univers de science-fiction au cours de sa carrière. Il est notamment l'artiste qui a imaginé les designs de certains des personnages Star Wars les plus cultes comme Dark Vador, Chewbacca, R2-D2 ou encore C-3PO. Ralph McQuarrie a également réalisé des croquis de l'apparence des Jawas. Dans cette représentation, disponible sur Instagram, les Jawas ressemblent finalement à des êtres humains de petite taille, portant des casques en forme de bol et des lunettes à monture ronde.

Mais, récemment, un jouet dérivé de l'univers Star Wars est venu contredire cette représentation. Le jouet en question, dont le design avait été révélé sur Twitter, dévoile l'apparence des Jawas sous leur vêtement. En réalité, ils seraient donc d'hideuses créatures avec une peau, ou une fourrure, d'un noir sombre et uniforme. Sans connaître la texture de leur peau, ce jouet apporte une vision cauchemardesque des Jawas, révélatrice de l'anatomie de cette espèce étrange.

Ainsi, deux versions se confondent et s'opposent, laissant les fans sans réponse arrêtée. Il y a donc encore le champ libre, pour les prochains artistes, pour donner une figure inédite aux Jawas. Mais le mieux, c'est peut-être qu'ils restent éternellement dissimulés, pour laisser planer un mystère jusqu'à la fin des temps...

 

Voir aussi

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

En 1975, un grand requin blanc terrorise la petite île d'Amity, sur la côte est des États-Unis. C'est l'histoire du film de Spielberg "Les Dents de la mer", et 45 ans après le dernier modèle du requin utilisé pour le film fait son entrée au musée.