ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Star Wars : découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les pistolets blasters

Une arme plus complexe qu'elle en a l'air

Star Wars : découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les pistolets blasters

Les blasters sont les armes les plus répandues de l'univers « Star Wars ». Que ce soit Han Solo, Din Djarin ou même certains Jedi, tout le monde utilise ces pistolets lasers plus ou moins puissants. Mais au fait, comment fonctionne un blaster ?

Star Wars : focus sur le blaster

Les armes à énergie sont un outil de base dans les œuvres de science-fiction depuis que le cinéma existe. Elles ont pris diverses formes et leur complexité varie d'une franchise à l'autre. Mais les blasters les plus emblématiques demeurent ceux de la saga Star Wars. Depuis 1977, et Un nouvel espoir, ils sont apparus dans toutes les productions de la licence. Le blaster est utilisé par une variété innombrable de personnages, et sous des formes variées. Et sans conteste, il est beaucoup plus complexe qu'il en a l'air.

Han Solo (Harrison Ford) - Star Wars V : L'Empire contre-attaque
Han Solo (Harrison Ford) - Star Wars V : L'Empire contre-attaque ©LucasFilm

Bien qu'ils donnent l'impression de tirer des faisceaux lasers, les blasters sont en fait des armes à plasma, qui envoient des impulsions de gaz explosif. Les impulsions sont nommées « boulons de blaster » et explosent en contact avec un corps solide. La plupart de ces armes sont rechargées en remplaçant la cartouche de gaz et le bloc d'alimentation. Une pratique qui n'est jamais montrée à l'écran en 11 films et une série (si on ne compte que les productions en live action). Les blasters ont plusieurs couleurs, bien qu'elles soient la plupart du temps rouge ou bleue. Ces couleurs représentent généralement l'affiliation de leurs créateurs, mais sont surtout le résultat du type de gaz utilisé.

Les blasters peuvent avoir différents modes

Certains blasters ont une grande gamme de réglages de puissance. Les plus classiques sont les blasters létales. Dans presque tous les cas, un tir de blaster est capable de tuer un humain ou de détruire un droïde en une seule rafale. Mais cette puissance est réglable. La force de tir peut être réduite pour simplement faire des dommages non-mortels à la cible. Ils peuvent également être augmentés, jusqu'à provoquer de grandes explosions vaporisant les matériaux et les êtres vivants. Moins présent dans les films, ce réglage assez peu employé est néanmoins utilisé par les Stromtroopers dans la série animée The Clone Wars. Mais généralement, la puissance est relative, faisant simplement des dégâts mineurs mais néanmoins létales comme l'assassinat de Greedo par Han Solo.

The Mandalorian
The Mandalorian ©LucasFilm / Disney +

Au-delà de la force de frappe, il existe aussi plusieurs modes pour les blasters. Si le mode « tuer » est le plus courant, les utilisateurs de blasters peuvent aussi simplement étourdir leur victime. Les boulons paralysants apparaissent sous la forme d'anneaux bleus, qui neutralisent les cibles sans les tuer. Le procédé surcharge le système nerveux ce qui entraîne l'évanouissement de l'individu touché. Ceux-ci sont également modulables, et un anneau d'étourdissement à faible puissance peut simplement provoquer un léger inconfort, ou une paralysie partielle du corps.

Est-ce qu'on pourrait créer un véritable blaster ?

C'est la grande question de tous les fans de Star Wars. Est-ce qu'un blaster pourrait exister dans le monde réel ? Selon le physicien spécialiste de plasmas Martin Archer, la réponse est non. Lors d'un entretien avec le site Futura Sciences, il a déclaré que les « lasers ne fonctionneraient pas dans la réalité ». Pour que les tirs de blasters soient fonctionnels, il faudrait qu'ils se déplacent à la vitesse de la lumière. Cependant, dans l'univers Star Wars, ces derniers se déplacent à peu près à la vitesse d'une balle de pistolet. Pour imaginer la crédibilité d'un blaster dans notre monde réel, il faudrait que « les tirs de blasters soient des masses de plasma ». D'après Martin Archer, cet état de matière composé de gaz chaud a tendance à se dissiper rapidement dans l'air :

La clé, c'est de garder les plasmas confinés, en général par un champ magnétique externe. L'autre force qui en est capable est la gravité, sauf qu'il faudrait un système de la taille d'une étoile !

Visiblement, ça n'a pas l'air d'être un jeu d'enfant. Et ce n'est sûrement pas plus mal. L'idée de voir un monde rempli d'armes à plasma n'est peut-être pas la meilleure des idées. Surtout qu'il faudrait également créer des sabres lasers pour équilibrer la balance. Le futur, ce n'est pas encore pour tout de suite.

 

Voir aussi

Black Panther 2 : les fans lancent une pétition pour l'après-Chadwick Boseman

Black Panther 2 : les fans lancent une pétition pour l'après-Chadwick Boseman

La disparition prématurée de Chadwick Boseman en 2020 a attristé les fans de Marvel. Alors que "Black Panther 2" reste l'un des projets du studio, comment envisager la suite sans sa tête d'affiche ? Une pétition vient d'émerger pour que T'Challa reste dans le MCU.