ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Star Wars : pourquoi le Comte Dooku est si peu nommé Dark Tyranus ?

Star Wars : pourquoi le Comte Dooku est si peu nommé Dark Tyranus ?

Dans l'univers Star Wars, Dooku fait un peu office d'exception. Le personnage incarné par Christopher Lee avait une appartenance unique. Ancien Jedi, il préférait se faire appeler Comte Dooku plutôt que Dark Tyranus.

Comte Dooku : un personnage culte

Le regretté Christopher Lee a eu une carrière impressionnante. Outre ses rôles dans Dracula, L'Homme au pistolet d'Or et Le Seigneur des Anneaux, le comédien était également une figure emblématique de la franchise Star Wars. Présent dans L'Attaque des Clones et La Revanche des Sith, il incarnait l'imposant et respectable Comte Dooku. Un Sith gentleman un peu différent de ses compères du côté obscur de la Force, qui était également une icône majeure de la série Clone Wars.

Tandis que ses semblables se font appeler Dark Maul, Dark Vador ou encore Dark Sidious, Dooku préfère conserver son titre de Comte. Une particularité étonnante, qui agrémente encore un peu plus la mythologie de cet antagoniste culte et plus ambiguë qu'il n'y paraît.

Star Wars : pourquoi Dooku est un "Comte" et non pas un "Dark" comme les autres Sith ?
© LucasFilm

L'héritage de Dooku

Comme ses collègues, Dooku possède un nom de Sith. Donné par Palpatine lui-même, il devrait normalement se faire appeler Dark Tyranus. Effectivement, lorsqu'il est devenu son apprenti au début de L'Attaque des Clones, l'Empereur décide de renommer son nouveau soldat ainsi. Un nom rarement employé dans la prélogie mais qui retentit à quelques occasions dans Clone Wars. Mais dans un univers où les Sith et les Jedi revendiquent en permanence leur appartenance, Dooku préfère conserver son titre de Comte, que ça plaise ou nom à l'Empereur Palpatine.

Dooku est issu d'une riche famille sur la planète Serenno. Comme le personnage l'explique brièvement dans L'Attaque des Clones, il est né dans la royauté, de parents dirigeants, qui se faisaient appeler comte Gora et comtesse Anya. Comme expliqué dans le livre Dooku : Jedi Lost, au lieu de grandir et d'hériter du trône, Dooku était un enfant extrêmement sensible à la force. Une capacité qui a effrayé ses parents, préférant ainsi l'envoyer à l'Ordre Jedi.

Star Wars : pourquoi Dooku est un "Comte" et non pas un "Dark" comme les autres Sith ?
© LucasFilm

Bien que le protagoniste ne soit pas présent dans La Menace fantôme, les événements du film ont profondément affecté Dooku, qui commençait à être attiré par le côté obscur de la Force. Face au manque de réactivité des Jedi, et la mort de son ancien apprenti, Qui-Gon Jinn, Dooku décide de se tourner définitivement vers le pouvoir des Sith et perd complètement foi envers l'Ordre Jedi. Par la suite, l'ancien Jedi croise la route de Dark Sidious, qui lui enseigne les arts Sith. Mais Dooku préfère conserver son titre de Comte plutôt que de devenir Dark Tyranus. En mettant de côté son passé de Jedi, Dooku a totalement renoué avec ses racines de Serenno, et a pris le titre de comte pour succéder à ses parents.

Un hommage à Dracula ?

Mais les origines du Comte Dooku pourraient également être un hommage à un autre grand rôle de Christopher Lee. En effet, ce dernier est notamment célèbre pour avoir incarné le comte Dracula à de nombreuses reprises. Un rôle qu'il a endossé une dizaine de fois de 1958 avec Le Cauchemar de Dracula à 1976 dans Dracula père et fils. Ainsi, le nom "Comte Dooku" est évidemment un hommage à Christopher Lee et à ce rôle qui l'a rendu célèbre aux yeux du monde. Aujourd'hui encore, même si Dark Tyranus est le nom officiel du personnage, c'est Comte Dooku qui est le plus souvent associé à ce célèbre Sith. Dans un univers où tous les protagonistes ont des noms de Maîtres, de Padawan et de Sith, c'est toujours rafraîchissant de voir que le vilain incarné par Christopher Lee détonne par rapport à ses homologues.

 

Voir aussi

Star Wars 8 : Rian Johnson voulait faire revenir [SPOILER]

Star Wars 8 : Rian Johnson voulait faire revenir [SPOILER]

Opus central contesté d'une trilogie Star Wars qui l'est autant, "Les Derniers Jedi" a failli faire revenir un ancien personnage très connu le temps d'une scène. Le réalisateur Rian Johnson raconte cette anecdote et explique pourquoi l'idée a été abandonnée.