Suivez David Fincher et découvrez qui est Le Zodiac…

Après le tueur aux péchés capitaux de SEVEN, le virtuose de l’image David Fincher (PANIC ROOM) s'attaque dans Zodiac au sadique sexuel qui a terrorisé la Californie du Nord dans les années 70.

Inspiré d'un fait réel (et des livres d’investigation de Robert Graysmith), Zodiac suit l’enquête qui terrorisa San Francisco (37 victimes) et enflamma l’Amérique de Nixon : 2500 personnes avaient été suspectées d'être le Zodiac, un serial killer qui n'hésitait pas à envoyer des lettres de provocations à la police.
Trente ans plus tard, le mystère sur son identité reste entier, celui-ci n'ayant jamais été retrouvé, il se pourrait même qu'il soit encore en vie.

On le sait, Fincher aime les « désaxés » quels qu’ils soient : entre Fight Club ou SEVEN, on était déjà bien servis ! Comme toujours, le réalisateur s’entoure ici d’une brochette d’acteurs en vue – et, accessoirement, bourrés de talent. C’est donc au tour de Jake Gyllenhaal, Mark Ruffalo et Robert Downey Jr de rejoindre son petit cercle très fermé.

Avant de découvrir le futur petit bijou de ce fou de l’image, voici la première bande-annonce du thriller tant attendu…

=> Voir la bande-annonce de Zodiac

E.G. (17 novembre 2006)

 

Voir aussi

Venom 2 : on décrypte la scène post-générique !

Venom 2 : on décrypte la scène post-générique !

« Venom : Let There Be Carnage » débarque enfin au cinéma. L’occasion de se concentrer sur un élément traditionnel des films Marvel : la scène post-générique. Une séquence lourde de sens qu’on décrypte ici.