ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Sur la piste du Marsupilami : découvrez comment Alain Chabat a respecté l'héritage d'André Franquin

Sur la piste du Marsupilami : découvrez comment Alain Chabat a respecté l'héritage d'André Franquin

En 2012, Alain Chabat s'attaque à un gros morceau de la bande-dessinée franco-belge avec "Sur la piste du Marsupilami". Un film étonnant, à travers lequel le cinéaste a tenté de respecter l'héritage d'André Franquin.

Sur la piste du Marsupilami

Après Didier, Mission Cléopâtre, et RRRrrr !!!, le réalisateur Alain Chabat revient une nouvelle fois derrière sa caméra, cette fois pour adapter les bandes-dessinées Le Marsupilami. Pour l'occasion, il s'entoure de Jamel Debbouze, Fred Testot, Lambert Wilson, Géraldine Nakache ou Patrick Timsit. Sorti en 2012, Sur la piste du Marsupilami s'est avéré être un divertissement largement maîtrisé, qui a su séduire la presse et les spectateurs. Côté box-office, le long-métrage a rapporté plus de 50 millions de dollars à travers le monde.

Houba ! Houba !

Aujourd'hui, le Marsupilami est un personnage culte. Il faut dire que son créateur, André Franquin, a eu la bonne idée. En 1952, alors que l'auteur revient d'un voyage au Mexique, il imagine un petit marsupial jaune et noir qu'il introduit dans l'album Spirou et les héritiers. Mammifère ovipare unique, possédant une queue à ressort de 8 mètres de longs, le Marsupilami mesure 85 cm de hauteur, et n'existe qu'en Palombie, un pays fictif créé par l'auteur. Face aux innombrables détails que Franquin a fait sur son personnage, Alain Quintart, un zoologiste réputé, publie en 1992 une description scientifique du Marsupilami, qu'il nomme Marsupilamus franquini. Ce canular a été reconnu et validé par la très sérieuse Zoological Society of London.

Sur la piste du Marsupilami sur TMC : découvrez comment Alain Chabat a respecté l'héritage d'André Franquin
Le Marsupilami ©Marathon Media

Après son apparition dans Spirou et les Héritiers, le Marsupilami est revenu régulièrement dans les aventures de Spirou. Par la suite, André Franquin choisit de se focaliser sur son nouvel animal. Il décide de laisser Jean-Claude Fournier s'occuper des aventures de Spirou pour offrir au Marsupilami sa propre aventure en 1987. Dès le premier album, c'est un énorme succès commercial avec plus de 600 000 exemplaires vendus. Dans les années 2000, le Marsupilami fait l'objet d'une adaptation en série animée produite par Marathon Média et diffusée sur France 3. Au cinéma, il faut attendre 2012 et l'intervention d'Alain Chabat pour voir évoluer le marsupial sur grand écran. Aujourd'hui, si André Franquin est décédé en 1997, les aventures du Marsupilami sont toujours développées par Batem & Colman.

L'héritage écologique d'André Franquin

L'idée d'un film sur le Marsupilami existe depuis longtemps dans l'esprit d'Alain Chabat. Le comédien/réalisateur travaille sur un scénario adapté des bandes-dessinées de Franquin depuis 2005. Passionné depuis l'enfance par les BD de Franquin c'est un véritable rêve de gosse pour Alain Chabat de mettre en scène les aventures du Marsu. Mais le cinéaste a cherché à rendre hommage à l'auteur plutôt que de simplement le copier. Ainsi, Sur la piste du Marsupilami propose des personnages et une intrigue inédits.

Sur la piste du Marsupilami
Sur la piste du Marsupilami ©Pathé

Jean-François Moyersoen, un proche ami d'André Franquin pendant plus de 12 ans, a insisté sur l'importance de la thématique écologique dans l’œuvre de l'auteur. Une dimension indispensable pour respecter l'esprit et la création d'André Franquin. Jean-François Moyersoen explique à quel point il était primordial que cette thématique soit abordée dans le film de Chabat :

Il était essentiel que le Marsupilami soit traité comme Franquin l’aurait voulu. C’est un animal extraordinaire qu’on ne peut ni dompter ni importer. Il doit rester sauvage, libre et évoluer essentiellement dans son milieu d’origine : la forêt de Palombie. Le personnage véhicule aussi des valeurs essentielles par rapport à la famille et l’écologie. Il cherche à défendre le monde animal et la biodiversité

Alain Chabat a carrément été dans les plus infimes détails. Pour coller le plus possible à l’œuvre originale, le réalisateur a même respecté la tonalité des "Houba !" du Marsupilami en s'appuyant sur une bande sonore enregistrée par André Franquin lui-même dans laquelle il cherche le cri parfait de son animal pendant des heures. Sur la piste du Marsupilami est aussi à voir ou à revoir sur Netflix.

 

Voir aussi

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Dans "Safe", Jason Statham protège une jeune fille qui a un don pour les chiffres. Le réalisateur a voulu donner un souffle 70's à son film.