Suspiria : Dario Argento n’a pas du tout aimé le remake

Suspiria : Dario Argento n’a pas du tout aimé le remake

La version de "Suspiria" proposée par Luca Guadagnino a divisé les spectateurs et bon nombre d’entre eux n’a pas adhéré à cette approche très stylisée. Ce que l’on ignorait en revanche c’est à quel point Dario Argento, le réalisateur du premier film, n’avait pas apprécié cette lecture de l'histoire. La charge est d’autant plus forte que les deux hommes se respectent, voire s’apprécient mutuellement.

Sortie en novembre dernier, le remake de Suspiria a eu des difficultés à trouver son public. Avec six millions de dollars récoltés pour un coût de 20 millions, on peut même parler d'un gros flop commercial. Pourtant, le long-métrage de Luca Guadagnino avait le mérite de proposer sa propre vision de l'intrigue et de s’éloigner assez de l’original signé Dario Argento. Vous pouvez d'ailleurs découvrir notre débat passionné juste ici.

Un dialogue franc entre deux amis

On connaissait donc le désamour d’une partie du public et des fans de la première heure de Dario Argento mais on ne savait pas ce qu’en avait pensé le cinéaste. Interrogé par The Film Stage, il s’est montré assez catégorique :

Ce film ne m'a pas du tout excité, il a complètement trahi l'esprit du film original : il ne fait pas peur, il n'y a pas de musique. Ce film ne m'a pas du tout satisfait.

Il a par la suite nuancé son propos en expliquant qu’il n’avait rien contre Luca Guadagnino mais qu’il n’adhérait pas à sa lecture de l’histoire :

C’est un film raffiné, à l’image de Guadagnino, qui est une personne remarquable. Guadagnino fait de belles tables, de beaux rideaux, de beaux plats, tout est beau.

Les propos du réalisateur d’Inferno ne sont finalement pas si surprenants au regard de ceux tenus par Guadagnino en 2017 et qui sont rapportés par Screenrant :

Je suis ami avec Dario et j'ai le privilège de le connaître depuis longtemps. Nous avons dîné et il m’a dit: «tu n’as besoin d'aucune bénédiction. Tu dois juste aller faire ton film. »Il était très généreux. Il a vu le film, mais ce n’est pas à moi de relater sa réaction. Je peux seulement vous dire qu'après l'avoir vu, il m'a appelé et la discussion a été formidable.

Visiblement pour Argento, l’amitié et le respect n’empêchent pas la franchise et il n’a sûrement pas hésité à dire tout ce qu’il pensait de ce remake, tout en l’incitant à aller jusqu’au bout.

 

Voir aussi

Chouchou : cette rencontre qui a donné naissance au personnage culte de Gad Elmaleh

Chouchou : cette rencontre qui a donné naissance au personnage culte de Gad Elmaleh

Après avoir été présenté au public dans le spectacle "La Vie normale", Chouchou débarque au cinéma en 2003. Pour créer ce qui deviendra l'un de ses personnages les plus célèbres, Gad Elmaleh s'inspire d'une rencontre survenue à Pigalle.