ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Tenet : pourquoi le film de Nolan est le favori des Oscars 2021

Tenet : pourquoi le film de Nolan est le favori des Oscars 2021

Après "Dunkerque", déjà amplement nommé et récompensé en 2018, Christopher Nolan et son "Tenet" pourraient repartir de la prochaine cérémonie des Oscars les bras chargés. Grâce à ses qualités, et peut-être à cause de la situation actuelle de l'industrie.

Souvent nommés aux Oscars, les films de Christopher Nolan n'y ont été distingués que dans les catégories dites "techniques". Inception, Interstellar et Dunkerque y ont notamment remporté plusieurs Oscars, mais à l'exception de celui posthume pour le Meilleur second rôle masculin pour Heath Ledger dans The Dark Knight, les distinctions "majeures" échappent aux réalisations de Christopher Nolan. Nommé en 2018 pour le meilleur film, et le meilleur réalisateur - une première pour Nolan -, Dunkerque était tout près de réussir mais La Forme de l'eau de Guillermo del Toro l'a emporté dans ces deux catégories. Avec Tenet, sorti dans cette année 2020 si terrible pour le cinéma, le réalisateur peut-il prétendre aux récompenses suprêmes aux Oscars 2021 ?

Les Oscars, une promotion indispensable

En présence ou en ligne, cinémas ouverts ou pas, la 93ème cérémonie des Oscars aura bien lieu, car sa mission de promotion de l'industrie du cinéma n'a jamais été aussi nécessaire. Seule super-production à être sortie sur les écrans, seul blockbuster de cette ambition cette année, Tenet est, comme l'a toujours soutenu Christopher Nolan, un film de cinéma, un film à voir en salles, en IMAX de préférence. L'Académie des Oscars a résisté autant que possible aux assauts de Netflix et consorts, et avec Tenet ils tiennent un film parfait pour faire la promotion du grand spectacle hollywoodien.

© Warner Bros

Si l'idée du scénario est oscarisable, sa complexité pourrait en rebuter beaucoup. Au niveau des interprétations, si elles sont toutes réussies, on n'ignore pas que chez Nolan le jeu d'acteurs est secondaire, et il faut tenir la performance d'Heath Ledger comme étant une merveilleuse anomalie du système Nolan. Ces Oscars ne devraient logiquement pas aller à Tenet. En revanche, au niveau des Oscars techniques (mixage son, montage et montage son, direction artistique et décors, photographie, effets visuels, etc.), Tenet pourrait presque prétendre au grand chelem. Et Oscar "technique" de tout premier plan, celui du meilleur réalisateur lui tend les bras. Meilleur film ?

Un actioner de très haut niveau en Meilleur film ?

En réalité, si d'autres films devraient lui offrir une féroce concurrence pour cette principale récompense, Tenet pourrait bénéficier d'un biais. Sa nature de thriller d'espionnage irrigué par une action démente devrait, a priori, dans une situation normale, l'éloigner des Oscars les plus prestigieux. Mais étant donné que les films à présenter cette année ne sont pas légion, et que celui-ci exige un visionnage classique  - pas sur un écran de télévision -, cette "contrainte" pourrait devenir une qualité aux yeux des votants de l'Académie. Par ailleurs, l'ouverture aléatoire des cinémas américains - contrainte par la pénurie de films plus que par la crise sanitaire - compte évidemment et encore sur la programmation de Tenet, quand c'est possible, pour ouvrir et remplir les salles. Ce qui convient parfaitement à Christopher Nolan, qui s'est personnellement battu pour que son film sorte uniquement sur grand écran, et qu'il soit apprécié ainsi.

La légitimité de la cérémonie des Oscars tient à sa mission, promouvoir le cinéma hollywoodien, et à son score d'audience lors de sa retransmission. Si sa sélection ressemble à celle d'un festival indépendant, avec des films brillants mais qui n'attirent pas les foules, ou si l'Académie poursuit son ouverture internationale, comme elle l'a fait avec Parasite lors de la dernière édition, les risques pris seraient alors très importants pour l'industrie du cinéma américain.

Il est bien trop tôt pour faire des pronostics, mais en l'absence du niveau usuel de compétition, Tenet part avec plusieurs longueurs d'avance. Avec la date la plus tardive de son histoire, le 25 avril 2021, les Oscars se préparent à une édition très particulière, où il faudra trouver de quoi faire rêver. Et Tenet a tout pour ça.

 

Voir aussi

Star Wars 8 : Rian Johnson voulait faire revenir [SPOILER]

Star Wars 8 : Rian Johnson voulait faire revenir [SPOILER]

Opus central contesté d'une trilogie Star Wars qui l'est autant, "Les Derniers Jedi" a failli faire revenir un ancien personnage très connu le temps d'une scène. Le réalisateur Rian Johnson raconte cette anecdote et explique pourquoi l'idée a été abandonnée.