ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

The Artist : le film français de tous les records

The Artist : le film français de tous les records

En 2011, le cinéma français marque le monde entier. Michael Hazanavicius réalise « The Artist », un film devenu culte et maintes fois récompensé. Découvrez pourquoi il est le film français de tous les records.

The Artist : un hommage au cinéma muet

Généralement, le cinéma français reste en France (à part quelques exceptions évidemment). Avec The Artist, le septième art à la française s'est exporté à travers le monde, et notamment aux États-Unis. Réalisé par Michel Hazanavicius, The Artist réuni le couple de ses acteurs fétiches : Bérénice Bejo (son épouse à la vie) et Jean Dujardin (avec qui il a tourné les deux OSS 117). Le reste de la distribution se complète par une sélection américaine composée notamment des grands John Goodman et James Cromwell.

The Artist
The Artist ©Warner Bros

The Artist revient sur la carrière d'un acteur fictif incarné par Jean Dujardin. Véritable icône du cinéma muet, le comédien voit sa carrière dépérir à cause de l'arrivée du cinéma parlant. Michel Hazanavicius offre ainsi un brillant hommage à ce cinéma d'époque en osant proposer un film muet en 2011.

Une expérience assez courageuse qui s'est avérée payante. Parce que Michel Hazanavicius ne voulait pas offrir une parodie des œuvres de cette époque. Il ne voulait pas tourner en dérision ces innombrables chefs-d’œuvre. Au contraire, il voulait proposer un film de fan, et se référencer à de nombreux réalisateurs talentueux comme Fritz Lang, Billy Wilder ou encore Friedrich-Wilhelm Murnau. Une démarche résumée par le cinéaste :

Quand vous regardez les Chaplin, on a tendance à ne se souvenir que des moments comiques mais ces histoires sont des mélodrames purs et durs, où les jeunes filles ne sont pas seulement orphelines, mais aveugles ! Les choses drôles sont toujours en contrepoint d’une histoire très émouvante

The Artist est finalement une véritable déclaration d'amour au cinéma muet. Pendant la promotion de son film, Michel Hazanavicius a cité de nombreux films de l'époque qui l'ont inspiré comme L'Aurore, Les Quatres Fils ou encore L'Inconnu. Une liste non exhaustive de films que le cinéaste a donné à Jean Dujardin pour l'initier à ce cinéma d'antan et donc à son rôle. Le cinéaste soutient cependant s'être éloigné du cinéma de Charlie Chaplin, parce qu'il jugeait inutile de s'inspirer d'un homme aussi unique et inimitable.

Jean Dujardin : un travail inédit pour lui

Jean Dujardin est un acteur talentueux, et extrêmement populaire. The Artist lui a donné une flèche de plus à son arc. Pourtant, la préparation pour ce film était relativement compliquée. Selon Hazanavicius, Jean Dujardin est un comédien qui prépare ses rôles par la parole et les dialogues. Mais avec The Artist, l'acteur a été obligé de modifier toute sa mécanique de préparation. Les dialogues fournis par le réalisateur ont été réduits au maximum. Et de toute façon, c'est un film muet, donc difficile de se reposer dessus. Jean Dujardin s'est donc adapté à un style de réalisation particulier.

The Artist
The Artist ©Warner Bros

Enfin, Jean Dujardin, qui incarne le comédien George Valentin, a été incrusté dans certains films de l'époque. Si Michel Hazanavicius a utilisé une technique de mise en scène normale, pour la plupart de ses séquences, il a également incrusté son acteur dans des productions en noir et blanc. Comme Quentin Tarantino avec Leonardo Dicaprio dans le récent Once Upon a Time in Hollywood, Jean Dujardin a été ajouté dans différents long-métrages. Ainsi, on le retrouve notamment à côté de certains comédiens comme John Gilbert et Douglas Fairbanks. Une rencontre des époques étonnante, conservée au montage final.

Le film de tous les records

The Artist s'est avéré être un énorme succès, autant financier, critique, que populaire. Côté box-office, le long-métrage a rapporté plus de 133 millions de dollars, pour un budget de 15 millions de dollars. The Artist comptabilise plus de 15 millions d'entrées, dont 3 millions en France. Et puis, The Artist a raflé tous les prix des nombreuses cérémonies cinématographiques. En tout, The Artist a amassé presque une centaine de prix. Le film de Hazanavicius a remporté 5 Oscars sur ses 10 nominations dont le Meilleur film, le Meilleur réalisateur et le Meilleur acteur pour Jean Dujardin. C'est le premier film français à être distingué par l'Oscar du Meilleur film. Ce qui place The Artist dans le Guinness Book des records. De même, Jean Dujardin et le premier et seul acteur français a avoir été récompensé par l'Oscar du Meilleur acteur.

The Artist
The Artist ©Warner Bros

En France, sur ses 10 nominations aux César, The Artist est reparti avec 6 statuettes dont Meilleur film, Meilleur réalisateur et Meilleure actrice pour Bérénice Bejo. Mais Jean Dujardin a été boudé par l'académie française, lui préférant Omar Sy pour Intouchables. En Espagne, Michel Hazanavicius a remporté le Goya du Meilleur film européen. Enfin, The Artist a remporté 7 prix au BAFTA Awards, 3 prix aux Golden Globes et Jean Dujardin est reparti avec la Palme d'Or de la meilleure interprétation masculine au Festival de Cannes. Même Uggy, le chien du film, a reçu un prix à Cannes pour son interprétation. La Palm Dog, qui, comme son nom l'indique récompense la meilleure prestation canine au cinéma.

 

Voir aussi

Spider-Man : Tom Holland révèle sa technique pour paraître plus jeune à l'écran

Spider-Man : Tom Holland révèle sa technique pour paraître plus jeune à l'écran

Tom Holland incarne Spider-Man dans le Marvel Cinematic Universe (MCU) depuis « Captain America : Civil War ». Aujourd'hui, le comédien révèle son secret pour paraître plus jeune que son véritable âge à l'écran.