ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

The Batman : Rihanna est "obsédée par Poison Ivy"

The Batman : Rihanna est "obsédée par Poison Ivy"

Il aura suffi d'une simple légende sous un post Instagram pour que la rumeur agite les fans de Batman. Et si Rihanna devenait la Poison Ivy, méchante iconique de DC Comics ? On en est encore très loin, alors que la star elle-même a coupé court aux spéculations, même si elle a admis que le personnage était un de ses obsessions, et qu'elle ne dirait pas non si l'opportunité se présentait.

On ne présente plus ni l'un, ni l'autre. Batman est une figure culturelle et cinématographique de tout premier ordre, générateur d'une attente folle dès qu'une production le concernant de près ou de loin s'annonce. Rihanna est de son côté une chanteuse immensément populaire, productrice et femme d'affaires, et aux quelques heures qui lui restent une actrice. On a pu récemment la voir dans Ocean's 8 et Valerian et la cité des Mille Planètes. Pourrait-on la voir dans The Batman ?

The Batman, une production à ne manquer pour personne

Après le départ de Ben Affleck du projet, Matt Reeves a pris la relève, au grand soulagement de beaucoup de fans du Chevalier Noir. Plusieurs années de réglages pour un script finalement bouclé ce mois-ci. Une date de sortie fixée au 23 juin 2021, et surtout la confirmation cet été du nouvel interprète de Batman / Bruce Wayne : Robert Pattinson.

Il est donc plus que temps de se poser la question : qui seront les vilains auxquels Batman fera face ? Ne nous lançons même pas sur l'hypothèse folle de voir Joaquin Phoenix amener son Joker dans The Batman, au risque de se créer de faux espoirs. On pourrait plutôt se lancer sur la piste d'un antagoniste féminin, en l’occurrence Poison Ivy, une méchante présente notamment dans le Batman & Robin, avec une belle prestation d'Uma Thurman dans un film essentiellement raté. Ces derniers jours, une rumeur s'est propagée, donnant le rôle à Rihanna. Celle-ci a démenti, tout en déclarant qu'elle ne dirait pas non s'il fallait prendre la relève, comme elle l'a laissé entendre dans une déclaration à ET.

J'ai fait un post Instagram qui est lié à Batman, pour lequel j'ai des obsessions distinctes. Et j'admets en avoir une plus grande encore pour Poison Ivy. Et oui, j'ai teint mes cheveux en rouge à cause d'Uma Thurman dans le film.

Le post, selon ses dires, n'avait rien d'une proposition ou d'une candidature spontanée, mais logiquement la question de la voir dans le costume de l'Empoisonneuse a vite surgi.

Vous savez, à ce jour ils ne m'ont pas appelée. S'ils devaient le faire, j'adorerais y aller et m'y essayer, parce que Poison Ivy est vraiment une de mes obsessions dans la vie.

Il n'en fallait pas plus pour que bosslogic, fournisseur quasi-officiel de fan art sur Instagram, ne donne vie à l'idée, dans une création plutôt très convaincante.

L'opportunité se présentera-t-elle ? La Warner pourrait-elle prendre un risque de cet ordre, Rihanna étant pour le moment meilleure interprète musicale qu'actrice ? L'idée a en tout cas de quoi séduire. Affaire à suivre.

 

 

 

 

 

Voir aussi

La Nuit des Morts-Vivants a 30 ans : découvrez l'incroyable erreur à l'origine de ce remake

La Nuit des Morts-Vivants a 30 ans : découvrez l'incroyable erreur à l'origine de ce remake

En 1990, Tom Savini signait le remake de "La Nuit des Morts-Vivants", le film culte de George A. Romero qui entra à jamais dans l'Histoire du cinéma et inventa un genre. À l'occasion de ses 30 ans, retour sur l'incroyable anecdote à l'origine de cette excellente relecture.