The Big Lebowski : 3 raisons de (re)voir le chef d'oeuvre des Coen

A l'occasion des 20 ans de "The Big Lebowski", le chef d'oeuvre des frères Coen, découvrez trois raisons qui vous donneront envie de voir ou revoir le film culte.

S'il n'a pas connu un énorme succès au moment de sa sortie, The Big Lebowski est devenu avec le temps une oeuvre culte. 20 ans après son arrivée au cinéma, le Dude continue d'être adulé dans le monde entier.

Ce personnage, qui se retrouve dans une machination infernale après qu'un mystérieux individu ait uriné sur son tapis, a même droit à son propre festival. L'événement qui rassemble des milliers de fans a lieu chaque année à Louisville, dans le Kentucky. La tranquillité d'esprit du Dude a même donné naissance à une religion. Le Dudeisme compte en effet plusieurs centaines de milliers de prêtres à travers le monde.

Le public est profondément attaché à ce personnage, tout comme son interprète Jeff Bridges. Dans la préface de l'ouvrage Je suis un Lebowski, tu es un Lebowski, le comédien déclare :

Récemment, quelqu’un m’a demandé : "Quel serait votre sentiment si, à la fin de votre carrière, votre rôle le plus célèbre avait été celui du Dude ?" J’en serais foutrement ravi, lui ai-je répondu

The Big Lebowski : Retour sur le chef d'oeuvre des frères Coen à l'occasion des 20 ans du film.

20 ans après sa sortie, The Big Lebowski se revoit toujours avec un plaisir inaltérable. Les différents niveaux de lecture et l'abondance de détails glissés par les frères Coen font que l'on ne s'en lasse pas. Le long-métrage fait même partie des classiques indispensables du cinéma américain. Découvrez en trois raisons pourquoi il est important, voire totalement indispensable, de (re)découvrir ce chef d'oeuvre.

Trois raisons de (re)voir The Big Lebowski

  • Pour son scénario incompréhensible mais hilarant : Inspirée par les romans de Raymond Chandler, l'intrigue de The Big Lebowski est aussi difficile à suivre que celle du Grand Sommeil. Dans les grandes lignes, le film raconte l'histoire d'un glandeur invétéré qui fait tout pour retrouver le tapis qu'on lui a subtilisé. S'ensuit un nombre incalculable de quiproquo et de séquences cultes. On pense notamment aux nombreux pétages de plomb de Walter, le meilleur ami du Dude, interprété par un John Goodman en état de grâce.
  • Pour sa galerie de personnages tous plus dingues les uns que les autres : Malgré sa consommation régulière d'herbe, le Dude paraît plus lucide que tous les autres protagonistes. Le héros enchaîne en effet les rencontres délirantes. Chacune des apparitions des géniaux Julianne Moore et John Turturro sont par exemple de grands moments de cinéma.
  • Parce que ce sont les frères Coen aux commandes : Avec The Big Lebowski, Joel et Ethan Coen signent l'un de leurs films les plus drôles, à ranger aux côtés d'Arizona Junior et Fargo. La fascination que les cinéastes ont pour les idiots leur permet ici d'atteindre des sommets. Néanmoins, jamais les personnages ne sont présentés avec mépris, ce qui les rend profondément attachants. Le Dude est par exemple loin d'être le loser patenté que l'on a tendance à décrire. Fidèle à lui-même, l'amateur de bowling ne lâche rien tant qu'il n'a pas récupéré son tapis. Ces nuances sont communes à tous les personnages principaux. Elles sont l'une des nombreuses raisons pour lesquelles les frères Coen sont de véritables génies.

Voir aussi

Joker Folie à Deux : l'asile d'Arkham en feu sur les nouvelles images du tournage

Joker Folie à Deux : l'asile d'Arkham en feu sur les nouvelles images du tournage

Le tournage de "Joker : Folie à deux" se poursuit actuellement dans le New Jersey. Une nouvelle vidéo des coulisses du tournage vient de faire son chemin sur la toile. On peut notamment y voir l'Asile d'Arkham en flammes...