ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

The First Man : Damien Chazelle sur les pas de Neil Armstrong

The First Man : Damien Chazelle sur les pas de Neil Armstrong

C'est un petit pas pour le cinéma et un grand pas pour Damien Chazelle. Le réalisateur de Whiplash est pressenti pour diriger le biopic consacré au premier homme à avoir marché sur la Lune.

A à peine 30 ans (il les fêtera en janvier prochain), Damien Chazelle s'est rapidement fait un nom dans le monde du cinéma. Pour adouber son nouveau chouchou, Hollywood a décidé de se tourner vers lui pour réaliser le biopic de Neil Armstrong, The First Man.

Adapter au cinéma la biographie hyper-détaillée de Neil Armstrong. Cela semble si évident. Pourtant le projet traîne depuis dix ans. A l'origine, il devrait être produit par le studio Warner, avec aux commandes, Clint Eastwood. Il est vrai que pour un tel biopic, on imagine davantage un réalisateur vétéran capable de restituer le passé glorieux de cet héros de la nation américaine.

Remarqué au Sundance Festival, à Cannes et à Deauville pour son second film, Whiplash, Damien Chazelle est pour le moment en discussion avec Universal, qui a récupéré le projet The First Man. Josh Singer (le Cinquième Pouvoir) se chargera du script du film, dont le planning de production n'a toujours pas été annoncé.

En attendant de filmer le premier voyage lunaire, Damien Chazelle mettre en boîte La La Land, une comédie musicale avec Emma Watson et Miles Teller, l'acteur montant de Whiplash.

=> Toutes les infos sur Damien Chazelle

Esther Bosredon, avec Collider (24 septembre 2014)

 

Voir aussi

Spider-Man Homecoming sur Netflix : découvrez l'incroyable salaire de Robert Downey Jr.

Spider-Man Homecoming sur Netflix : découvrez l'incroyable salaire de Robert Downey Jr.

L'avantage d'un univers connecté est que les figures connues sont susceptibles d'apparaître dans les aventures consacrées aux autres. "Spider-Man : Homecoming" peut compter sur la présence de Tony Stark pendant quelques minutes. Un temps qui a coûté très cher car Robert Downey Jr. a réclamé un salaire totalement délirant.