ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

The Irishman : des chiffres d'audience impressionnants

The Irishman : des chiffres d'audience impressionnants

Netflix voulait frapper fort en attirant Martin Scorsese dans ses filets. Après une très longue attente, "The Irishman" vient enfin de débarquer sur la plateforme. À la disposition du public depuis quelques jours, on peut découvrir les premières audiences !

Netflix court après les gros noms pour que la plateforme se forge une crédibilité dans une industrie qui a du mal à accepter qu'elle puisse faire du cinéma. Malgré des collaborations déjà prestigieuses, celle avec Martin Scorsese est une consécration. Quand d'autres préfèrent débattre sur la comparaison entre la salle et la télévision, lui n'a pas hésité à délivrer sur Netflix sa fresque criminelle. Il faut dire que la perspective de disposer du plus gros budget de sa carrière et d'une liberté artistique large doivent être deux arguments qui font pencher la balance en faveur de la plateforme. The Irishman devrait normalement se retrouver aux prochains Oscars et s'impose déjà comme un gros morceau que les concurrents doivent craindre.

À la différence du box-office dans les cinémas du monde entier, une diffusion sur Netflix ne permet pas d'avoir une vraie vue d'ensemble sur la carrière du projet. La plateforme américaine n'étant pas habituée à communiquer très souvent sur ses chiffres, on peut être dans le flou. En particulier parce que The Irishman dure 3h30 et que cette donnée peut être un petit frein pour une partie de l'audience.

The Irishman a séduit les USA

The Hollywood Reporter se charge de nous rapporter les données de Nielsen et nous pouvons ainsi avoir un premier coup d'oeil sur les résultats du film. Les chiffres prennent en compte les cinq premiers jours de vie de The Irishman sur Netflix et, durant ce laps de temps, 13.16 millions d'abonnés ont déjà vu le dernier essai de Scorsese. Quand on inclut les comptes qui ont visionné qu'une partie du film, le compteur grimpe à 17.1 millions. Mais on ne peut pas vraiment prendre en compte ces personnes qui se contentent, pour telle ou telle raison, que d'une petite partie d'une oeuvre. Pour vous donner une idée, quand The Irishman fait 13.16 en cinq jours, le raté Bird Box faisait 16.9 millions. On peut expliquer cette différence par la nature très différente de ces deux titres. Le premier est un énorme morceau, alors que le second est quelque chose de très accessible.

Tout ceci ne vaut que pour les USA et on ne sait pas pour l'instant comment The Irishman a fonctionné dans le monde entier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi

Été 85 : pourquoi LA chanson du film n'est pas celle que vous imaginez

Été 85 : pourquoi LA chanson du film n'est pas celle que vous imaginez

Sorti le 14 juillet dernier, "Été 85" a ravi la presse et le public, notamment avec son utilisation brillante du morceau "In Between Days" de The Cure. Mais c'est un autre morceau, "Sailing" de Rod Stewart, qui a retenu notre attention et définit peut-être encore mieux le film de François Ozon.