The Northman : focus sur la préparation intense d'Alexander Skarsgård

The Northman : focus sur la préparation intense d'Alexander Skarsgård

Alexander Skarsgård incarne un prince devenu esclave en quête de vengeance dans "The Northman". Pour incarner ce personnage bestial dans le film de Robert Eggers, le comédien s'est soumis à un entraînement extrêmement rigoureux.

The Northman : "venger mon père, sauver ma mère, tuer Fjölnir !"

Basé sur des légendes scandinaves qui ont probablement inspiré William Shakespeare pour HamletThe Northman confirme tout le talent et la capacité du réalisateur Robert Eggers (The Witch, The Lighthouse) à créer des expériences sensorielles viscérales. Le film débute avec le retour du roi Aurvandil (Ethan Hawke) chez lui, où il est accueilli par son épouse Gudrún (Nicole Kidman) et son fils Amleth (Oscar Novak).

Alors qu'il prépare ce dernier à son destin de souverain, Aurvandil est sauvagement assassiné par son frère Fjölnir (Claes Bang), qui pense également s'être débarrassé du petit garçon. Des années plus tard, Amleth (Alexander Skarsgård) est devenu un guerrier Berserk qui a intégré une bande de Vikings et s'est détourné de sa quête vengeresse. Après l'attaque d'un village, une voyante (Björk) lui révèle qu'il est sur le point d'accomplir son destin. Lorsqu'il apprend que Fjölnir a perdu sa couronne et qu'il vit désormais en Islande, le héros décide de se faire passer pour un esclave pour réussir à l'approcher et le tuer.

The Northman
The Northman ©Universal Pictures

Anya Taylor-Joy, Willem Dafoe et Gustav Lindh complètent la distribution de ce spectacle sauvage, poétique et envoûtant, où le surnaturel et le réel se rencontrent souvent. Un long-métrage dans lequel Alexander Skarsgård livre une performance animale et touchante.

"Amleth est mi-loup, mi-ours"

Pour se transformer et développer un physique impressionnant, Alexander Skargård a pu compter sur les conseils et les entraînements du coach suédois Magnus Lygdbäck, avec lequel il avait déjà travaillé sur Tarzan. Dans le dossier de presse, ce dernier explique :

On voulait qu’Alex soit plus épais, moins sec que Tarzan, et avec de plus grosses épaules Amleth est mi-loup, mi-ours, et on voulait qu’Alex puisse bouger avec souplesse quand il manie la hache et l’épée, mais qu’il ait également une taille et un volume imposants.

Alex faisait cinq repas par jour. Toutes ses journées de tournage étaient astreignantes, physiquement et émotionnellement. J’étais là pour m’assurer qu’il prenne des poses toutes les trois heures pour manger.

L'acteur a pris près de dix kilos de muscles pour The Northman. Pour cela, Magnus Lygdbäck a veillé à ce qu'il ingère pas moins de 3700 calories par jour, en mangeant toutes les deux à trois heures. Alexander Skargård s'est soumis à ce régime pendant ses trois mois de préparation physique, puis pendant les six mois de tournage.

À cela s'ajoutent six sessions de gymnastique par semaine pendant trois mois, pour gagner en volume, en agilité et en vitesse, comme l'explique le coach à Variety en avril 2022. La production a par la suite été interrompue à cause de la pandémie. Pendant son confinement à Stockholm, Alexander Skargård s'est entraîné trois à quatre fois par semaine. Son entraîneur lui a fait pratiquer de nombreux exercices de pliométrie, associé à de "la musculation à l'ancienne". De quoi l'aider à perfectionner ses mouvements pour ses combats à l'épée, ainsi que son maniement de la hache et de la lance.

 

Voir aussi

Pamela, A Love Story : pourquoi Pamela Anderson refuse de regarder le documentaire Netflix ?

Pamela, A Love Story : pourquoi Pamela Anderson refuse de regarder le documentaire Netflix ?

Pamela Anderson dévoile une partie de ses archives personnelles dans "Pamela, a love story". Un documentaire disponible sur la plateforme Netflix, que la star préfère ne pas regarder.